Shummi contre Martel : amours sans parole

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre texte préféré.?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 13 ]
 
Total des votes : 13

Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  This-into-this le Mar 22 Nov 2016 - 23:05

:bande4:


feuillecentre1 Martel contre Shummi feuillecentre1
feuillecentre1

" Ave, spectatores, morituri bla bla bla.!!!! "


Intitulé : amours sans parole, muets amours.!!

Préambule : La drague, le flirt, la séduction et leurs ersatz, c'est à peu près vieux comme le monde. C'est codifié, grégaire, ça colporte son lot de classiques et de clichés.

A BAS LES CLICHES.!!

Vous allez m'écrire un texte de cette séduction qui prélude à l'amour (ou pas d'ailleurs, vous êtes libres de choisir votre fin, hein.!) sans AUCUN dialogue : vos guillemets, vous vous les gardez au chaud. Du cinéma muet, on passe au texte muet. Tant que je suis dans la spécification, épargnez-nous les amourettes de deux ados qui savent pas causer entre eux qui baisent pour meubler, ou encore deux sourds-muets qui se parleraient en langage des signes... On parle là d'une première rencontre galante, alors pas de touche-pipi pour meubler le silence (j'y tiens.!!!)


Restrictions : Nouvelle
40 lignes Word max.!
Envoi par MP

On est toujours clairs sur les consignes.?
  • l'histoire d'une rencontre galante entre inconnus
  • AUCUNE espèce de dialogue
  • on évite la débauche de sexe, de contacts pour meubler le silence (jamais deux sans trois)


Conditions de victoire : HdR entier

Délai : 3 jours,
donc jusqu'à minuit d'entre vendredi et samedi

Pas de questions ?
" Que le sort vous soit favorable ! "



:bande4bis:

1 a écrit:Pour nous retrouver, je proposais à Belle qu’on se rejoigne près du PAUL à proximité de l’entrée. Bien qu’il était tôt, il y avait déjà du monde, au point que je ne pouvais plus entendre le son provenant de mes écouteurs.
Par texto, je l’avais prévenu au sujet du grand nombre de visiteurs du Salon du Livre, au point qu’on risquait de ne pas s’entendre. Ce à quoi elle m’avait répondu que ça serait une nouvelle expérience à vivre, comme une « rencontre sans paroles », ce à quoi je lui avais envoyé « Pourquoi pas. ».
Je ne l’avais à peine rencontré que je l’adorais déjà. Du moins son caractère optimiste.
Il ne fallut que quelques minutes pour qu’elle me rejoigne auprès de moi, m’indiquant sa présence en me posant une main sur l’épaule.
Et Dieu qu’elle était encore plus belle que sur les photos ! Sans mauvais jeu de mots.

Après qu’on ait fait la bise (je trouve que dire cette phrase est difficile) et qu’on s’était renseigné sur les lieux des stands où se trouvaient les maisons d’éditions, nous devions faire face à la foule. Sachant que j’avais visité le salon presque chaque année, je proposais à Belle de la guider en lui saisissant délicatement le poignet, avant d’attendre sa réponse. Elle n’était visiblement pas contre, puisque je ne vis aucun geste s’opposer au mien, hormis un sourire sincère. Je l’emmenais alors vers le couloir droit devant nous, dans ce que je pourrais comparer avec une mer déchaînée.
Un océan où j’avais peur de perdre mon amie dans ces étendues d’individus. A chaque pression de la foule, je ne pouvais m’empêcher de serrer son poignet, avant de le relâcher pour éviter de le fissurer, tel un morceau de porcelaine.
En me retournant, je la distinguais parmi le reste de la foule tellement j’avais l’impression qu’elle rayonnait. Son regard croisant le mien, je lui lançais alors un sourire des plus rassurants puis je levais la tête pour repérer le stand de Pocket Jeunesse.

Après seulement quelques mètres, j’entraînais Belle dans l’emplacement, avant de lâcher son pauvre poignet en glissant ma main vers le bas, caressant avec douceur sa peau tiède malgré la chaleur ambiante.
Ici, je pouvais sentir l’espace dont on nous avait privé. Il y avait certes du monde, mais beaucoup moins que dans les couloirs. Je lui invitais à entrer la première dans le stand en faisant un mouvement du bras, tel un valet au service de sa reine. Cette dernière accepta, toujours avec ce même sourire, se retourna vers moi lorsqu’elle me dépassait pour faire une révérence pour afin ce que je pouvais décrire comme un rire. Belle semblait amusée.

J’avais maintenant la certitude que ce jour serait le meilleur Salon du Livre de ma vie.


2 a écrit:
____Comme à l’accoutumée, j’abandonnai l’objet de mon plaisir endormi dans son lit et décidai de descendre au bar de l’hôtel. Je fêtais chaque conquête par un verre de whisky et le numéro trente-six n’échapperait pas à la tradition. Je jetai un coup d’œil dans le miroir de l’ascenseur tandis que les chiffres des étages défilaient dans l’ordre décroissant. J’avais remis mon costume de la veille, sans cravate toutefois, quelques boutons de chemises ouverts au col. Une barbe naissante ceignait mes joues, me donnant un air rebelle. Je souris et lissai mes cheveux bruns.

____Les portes s’ouvrirent et je me dirigeai vers mon refuge nocturne. J’aimais les vieux canapés en cuir et le bar rétro composé de hauts tabourets verts, d’un plan en acajou et de ces centaines de miroirs superposés qui faisaient dos au serveur. Soudain, je la vis. Là, assise au comptoir dans une petite robe noire échancrée dans le dos, ses longs cheveux blonds rehaussés en chignon, se trouvait ma prochaine proie. L’horloge sonna deux coups. Je les entendis à peine tellement le sang tambourinait dans mes tempes.

____Son profil était exquis et je pus me délecter du moindre de ses gestes. Elle souleva un verre – sans doute de martini – et le porta à ses lèvres délicieusement pulpeuses. Elle but une petite gorgée, une seule, puis passa le cristal contre sa peau et descendit jusqu’à son cou tandis qu’elle se tournait vers le barman. Je rencontrai son regard dans le miroir. Je déglutis, surpris d’être aussi vite repéré. Contre toute attente elle sourit et mon estomac se noua. Ses mains se portèrent alors à son chignon, en retirèrent la pince. Un léger mouvement de tête sur le côté dégagea sa chevelure et je m’imaginai déjà y glisser mes doigts. Son cou gracile était un appel aux plus tendres des baisers, de même que sa voluptueuse poitrine. Elle bougea ses jambes, les croisa dans l’autre sens, me laissant le loisir d’admirer le galbe parfait de ses mollets et la finesse de ses chevilles. Son sac tomba au sol et je me précipitai pour le ramasser. Lorsque je relevai la tête, mon regard s’attarda sur son corps puis se perdit dans ses yeux. Ils brillaient comme deux étoiles dans le ciel et j’aurais juré qu’ils riaient. Je me redressai et lui tendis son bien, ce qui la fit sourire. Elle posa sa main sur ma chemise puis s’aventura sur ma nuque. Je frémis et la laissai mener la danse. D’une pression derrière mon cou, elle m’attira à elle et nos bouches se frôlèrent avant de s’unir. Sa langue caressa la mienne tandis qu’une de ses jambes remontait contre mon corps. Je brulais, suffoquais à ce toucher mortel. Mes bras voulurent l’enlacer mais aussitôt elle s’esquiva, un éternel sourire sur les lèvres. Je la regardai s’éloigner sans réagir, encore sous le choc de ses baisers. Mon inconnue s’engageait dans le couloir des toilettes.

____Les minutes se succédèrent sans plus aucun signe de la belle. Je me décidai à braver l’interdit et à franchir la porte du jardin d’Eden, persuadé qu’elle n’attendait plus que moi. Je frissonnai, un courant d’air froid s’échappait de la sortie de secours au fond du couloir. Qu’importe, j’entrai, prêt à savourer de futurs délices.

____Personne. Je longeai les cabines. Toutes vides. Je passai une main sur ma mâchoire et me retournai vers les lavabos. Le miroir me renvoyait ma propre mine dépitée. Un rouge à lèvre avait inscrit les lettres s,o,u,v,e,n,i et r ainsi qu’une flèche pointée vers le bas. Je m’approchai et découvris un petit coffret en bois, identique à ceux des sanitaires masculins qui contenaient un savon gravé du blason de l’hôtel. Que contenait cette boîte ? Un présent ? La clé de sa chambre ? La tension me gagna tandis que mes doigts soulevaient le couvercle. Là, trônant sur le velours de l’écrin, se trouvait un fin cylindre rouge : le tampon usagé de mon inconnue.


Dernière édition par Mishima le Lun 28 Nov 2016 - 12:16, édité 1 fois
avatar

This-into-this
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau

Serpent Verseau

Emploi/loisirs : just FUCK_YEAH.!!!
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 486

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hamilcar le Mer 23 Nov 2016 - 10:00

Ça me rappelle la chanson de JJG "Nous ne nous parlerons pas" - mais bon, il triche un peu avec le touche-pipi. Un peu. xD


Bon courage les filles !!
avatar

Hamilcar
Team HdR
Team HdR

Dragon Gémeaux

Emploi/loisirs : Grapôtre du Saint Gras
Date d'inscription : 09/09/2011
Nombre de messages : 8401
Avatar © : elenasamko (dArt)

http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Saint-Amant le Mer 23 Nov 2016 - 14:09

Vous allez perdre contre Verlaine, il a fait des Romances sans paroles ce con :clown:
avatar

Saint-Amant
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Cochon Gémeaux

Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 24/06/2014
Nombre de messages : 437
Avatar © : Gwynplaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hamilcar le Mer 23 Nov 2016 - 15:20

Quand on sait que la communication est primordiale dans une relation. :roll:

Certes, la parole n'est pas tout, mais quand même. xD
avatar

Hamilcar
Team HdR
Team HdR

Dragon Gémeaux

Emploi/loisirs : Grapôtre du Saint Gras
Date d'inscription : 09/09/2011
Nombre de messages : 8401
Avatar © : elenasamko (dArt)

http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Garm le Mer 23 Nov 2016 - 15:59

La communication non verbale occupe une place énorme dans le dialogue~
Y'a moyen de jouer là-dessus :P.
avatar

Garm
Dormeur du val
Dormeur du val

Tigre Cancer

Emploi/loisirs : *
Date d'inscription : 01/11/2014
Nombre de messages : 2083
Avatar © : ???

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hash L.D. le Mer 23 Nov 2016 - 17:54

Mishima a écrit:Vous allez m'écrire un texte de cette séduction qui prélude à l'amour (ou pas d'ailleurs, vous êtes libres de choisir votre fin, hein.!)

l'histoire d'une rencontre galante entre inconnus

Sorry, mais il n'y a pas un problème?
Vous allez pas me faire croire qu'à peine on voit la personne qu'on aime qu'on va la séduire, alors qu'on ne la connait même pas. Parce que sinon, ça manque un peu de réalisme tout ça :P
avatar

Hash L.D.
Fileur de métaphores
Fileur de métaphores

Buffle Capricorne

Emploi/loisirs : BTSbioAC/ Ecriture
Date d'inscription : 28/07/2015
Nombre de messages : 552
Avatar © : hdqwalls

https://leschroniquesdaurabroodiers.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  This-into-this le Mer 23 Nov 2016 - 18:02

la séduction reste un prélude à la chose amoureuse... Je n'ai pas dit que les protagonistes devaient être déjà amoureux, non plus que je parlais d'amour-Amour...
avatar

This-into-this
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau

Serpent Verseau

Emploi/loisirs : just FUCK_YEAH.!!!
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 486

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hash L.D. le Mer 23 Nov 2016 - 18:21

mmmh, mais dans ce cas il fallait pas mettre amour, mais séduction x)

Mais bon, là je chipote x)
avatar

Hash L.D.
Fileur de métaphores
Fileur de métaphores

Buffle Capricorne

Emploi/loisirs : BTSbioAC/ Ecriture
Date d'inscription : 28/07/2015
Nombre de messages : 552
Avatar © : hdqwalls

https://leschroniquesdaurabroodiers.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Martel le Mer 23 Nov 2016 - 19:15

Oui tu chipotes ;)

avatar

Martel
On the road
On the road

Cheval Bélier

Emploi/loisirs : Historienne / lire et écrire !
Date d'inscription : 21/09/2016
Nombre de messages : 717
Avatar © : Ruslan Svobodin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  This-into-this le Ven 25 Nov 2016 - 21:24

Bien reçu vos deux contributions je lancerai le sondage ce week-end. :sunny:
avatar

This-into-this
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau

Serpent Verseau

Emploi/loisirs : just FUCK_YEAH.!!!
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 486

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Martel le Ven 25 Nov 2016 - 21:31

Merci Mishima ! ^^
avatar

Martel
On the road
On the road

Cheval Bélier

Emploi/loisirs : Historienne / lire et écrire !
Date d'inscription : 21/09/2016
Nombre de messages : 717
Avatar © : Ruslan Svobodin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hash L.D. le Ven 25 Nov 2016 - 21:34

merci ^^ mish

Et que la meilleure gagne ^^
avatar

Hash L.D.
Fileur de métaphores
Fileur de métaphores

Buffle Capricorne

Emploi/loisirs : BTSbioAC/ Ecriture
Date d'inscription : 28/07/2015
Nombre de messages : 552
Avatar © : hdqwalls

https://leschroniquesdaurabroodiers.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Selkie le Sam 26 Nov 2016 - 15:53

J'ai hâte de lire tout ça !! :pompom: :pompom: :pompom:
avatar

Selkie
À la fin de l'envoi, je touche !
À la fin de l'envoi, je touche !

Buffle Vierge

Emploi/loisirs : Grande Prêtresse du Gras
Date d'inscription : 29/01/2015
Nombre de messages : 1233
Avatar © : Selkie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  This-into-this le Lun 28 Nov 2016 - 12:17

Voili voilou, les textes sont disponibles à la lecture en premier post.!!!

Bonne chance aux votants et aux concurrents.!

que le sort soit favorable. :o
avatar

This-into-this
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau
Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau

Serpent Verseau

Emploi/loisirs : just FUCK_YEAH.!!!
Date d'inscription : 27/01/2015
Nombre de messages : 486

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Adhâara le Lun 28 Nov 2016 - 12:40

Une préférence pour le style du deuxième texte proposé mais c'est dommage qu'il laisse plus un souvenir '' dégoûtant'' que '' galant'' au final :p
avatar

Adhâara
Rescapé de la dictée pour les nuls
Rescapé de la dictée pour les nuls

Chien Balance

Date d'inscription : 07/05/2016
Nombre de messages : 158

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Feunard le Lun 28 Nov 2016 - 16:27

J'ai hésité, parce que j'aime bien l'ambiance du premier, mais les quelques fautes de conjugaison de celui-ci m'ont un peu perturbée x)
De plus, j'aime beaucoup la description du deuxième, ainsi que sa chute ;) Donc c'est pour celui-ci que j'ai voté :)
avatar

Feunard
Me prenez-vous pour une éponge monseigneur ?
Me prenez-vous pour une éponge monseigneur ?

Chat Vierge

Emploi/loisirs : Etudiante en sciences de l'éducation/Jeux vidéo, kendo, flûte à bec (celtique)
Date d'inscription : 20/04/2015
Nombre de messages : 1005
Avatar © : k-ona (DeviantArt)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Saint-Amant le Lun 28 Nov 2016 - 22:29

APRES QUE + IND.

Bordel de putain de merde de tête à queues ! :evil:
avatar

Saint-Amant
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Cochon Gémeaux

Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 24/06/2014
Nombre de messages : 437
Avatar © : Gwynplaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hamilcar le Lun 28 Nov 2016 - 22:39

Mais ÇA SONNE TELLEMENT MOCHE. :( :( :(
avatar

Hamilcar
Team HdR
Team HdR

Dragon Gémeaux

Emploi/loisirs : Grapôtre du Saint Gras
Date d'inscription : 09/09/2011
Nombre de messages : 8401
Avatar © : elenasamko (dArt)

http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Saint-Amant le Lun 28 Nov 2016 - 22:40

Mais ça sonne français… si je pouvais inventer les règles de grammaire… :clown:
avatar

Saint-Amant
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Cochon Gémeaux

Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 24/06/2014
Nombre de messages : 437
Avatar © : Gwynplaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hamilcar le Lun 28 Nov 2016 - 22:43

Le français est une langue vivante ! Ne le laissons pas se scléroser dans des règles figées et stupides ! =D
avatar

Hamilcar
Team HdR
Team HdR

Dragon Gémeaux

Emploi/loisirs : Grapôtre du Saint Gras
Date d'inscription : 09/09/2011
Nombre de messages : 8401
Avatar © : elenasamko (dArt)

http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Saint-Amant le Lun 28 Nov 2016 - 22:47

Bah écoute, c'est simple :

Indicatif = fait avéré
Subjonctif = hypothétique, potentiel

AVANT QUE + SUBJ => tu sais pas ce qui ce passe avant. T'es dans le potentiel.

APRES QUE + IND => c'est après que l'action a été faite, c'est un fait avéré.

Voilà, c'est purement logique. Y a rien de beau… y a des espèces de singes qui sont laides à voir, certains hommes ou femmes aussi sont un supplices pour les yeux, pourtant… ils sont là, et existent :roll:
avatar

Saint-Amant
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Cochon Gémeaux

Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 24/06/2014
Nombre de messages : 437
Avatar © : Gwynplaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hamilcar le Lun 28 Nov 2016 - 22:57

Y a logique, et logique. Ça pourrait être tout à fait fonctionnel avec une règle du genre "après "que" on met toujours le subjonctif"

Spoiler:
:clown:

AVANT QUE + SUBJ => tu sais pas ce qui ce passe avant. T'es dans le potentiel.
En l'occurrence, c'est l'action qui suit qui est hypothétique, pas ce qui se passe avant, puisque tu viens de le vivre.
-> Il faut que je sorte avant que je fasse une bêtise :arrow: c'est la future bêtise qui est potentielle. x)
avatar

Hamilcar
Team HdR
Team HdR

Dragon Gémeaux

Emploi/loisirs : Grapôtre du Saint Gras
Date d'inscription : 09/09/2011
Nombre de messages : 8401
Avatar © : elenasamko (dArt)

http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Saint-Amant le Lun 28 Nov 2016 - 23:47

Oui mais voilà t'as compris, suis pas grammairien, je subis juste les foudres des inquisiteurs qui corrigent les copies :evil: et j'ai décidé d'arrêter de perdre des points pour ça :evil:
avatar

Saint-Amant
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Cochon Gémeaux

Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 24/06/2014
Nombre de messages : 437
Avatar © : Gwynplaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Hamilcar le Mar 29 Nov 2016 - 11:55

Ah, tu es pragmatique et non convaincu, donc. :face: Ouf ! :tongue:

Nan mais, y a certainement beaucoup à discuter. ^^ Je suis pas grammairienne non plus, mais si je devais choisir un camp, je serais plutôt partisane du contexte et du sens. Quitte à embrocher les règles à coup de banderilles ! :face:


Sinon, ça va pas fort pour le texte 1. :shock:
avatar

Hamilcar
Team HdR
Team HdR

Dragon Gémeaux

Emploi/loisirs : Grapôtre du Saint Gras
Date d'inscription : 09/09/2011
Nombre de messages : 8401
Avatar © : elenasamko (dArt)

http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Saint-Amant le Mar 29 Nov 2016 - 14:45

Bah le après que + subj. c'est surtout un trait d'oral… je sais pas vraiment d'où il est sorti, c'est vrai que c'est joli, mais, en soi, ça ne veut rien dire. On lui a donné du sens, parce qu'il lui en fallait. Mais, concrètement, le subjonctif ne peut jamais, et ne pourra jamais, exprimer un fait avéré, et ça on ne pourra jamais le changer ! Sans quoi t'as des expressions, qui ne sont certes pas beaucoup utiliser, qui se videraient de leur sens, genre "Plût aux dieux que…", "Puissé-je être…", etc. toute ces superbes notions de souhait, etc. triste que le subjonctif tombe en désuétude, en plus, il est magnifique à l'imparfait (et je crois ce que je dis hein…).

Donc même si c'est plus joli de dire "après que je sois", c'est du non-sens, malheureusement. Ça n'empêche pas d'être compris, c'est vrai. Mais c'est avec des raccourcis de ce genre que tu perds d'infinies richesses qu'offre notre langue. Un bête exemple : aujourd'hui, dans la langue orale, et même à l'écrit (plusieurs de mes professeurs de traduction entre autre), l'on confonds nostalgie et mélancolie. Les deux sont proches, ce sont des expressions du mal être. Mais de ce que j'ai pu constater, t'as assez peu de personnes qui savent que la nostalgie est un sentiment qui découle de la mélancolie mais dans un sens géographique (nostoi = retours). C'est le mal du pays. Dans les deux cas, t'as du mal-être, mais la nostalgie apporte cette précision que ce mal-être dépend d'un éloignement à un pays natal, une terre, une maison, etc. Moralité de mon expérience estudiantine, traduire Dedalus […] tactus loci natalis amore par "Dédale éprouvait de la nostalgie" plutôt que par "Dédale éprouvait de la mélancolie pour / était touché par l'amour de son pays natal", ça coûte 1 point faute :evil:
avatar

Saint-Amant
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire
Je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire

Cochon Gémeaux

Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 24/06/2014
Nombre de messages : 437
Avatar © : Gwynplaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shummi contre Martel : amours sans parole

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum