Les déterminants pour les pros !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les déterminants pour les pros !

Message  Syllabin le Jeu 13 Avr 2017 - 18:21

Parlez des déterminants, ça peut sembler à la fois barbare et superfétatoire, excepté si on se souvient qu'on en met littéralement à toutes les sauces, et que dans bien des cas le choix entre tel déterminant plutôt qu'un autre n'est pas anodin. Or je vais avoir partiel dessus d'ici quelques jours, donc autant vous faire profiter de mon cal... De mon travail, en passant :D

Notes : cette fiche correspond au contenu de la Grammaire méthodique du français, page 276 à 308, ce qui équivaut à un niveau L3 / master de lettres. Si certains mots vous semblent difficile d'accès, c'est qu'il s'agit probablement de vocabulaire spécialisé, j'ai néanmoins essayé de les définir lorsqu'ils se manifestaient.

Enfin bon, trêve de bavardage préliminaire, et voici la fiche !

feuillecentre2


Les déterminants

____Les déterminants portent la marque du genre du nom-tête et celle du nombre du groupe nominal. Il marque toujours le nombre, excepté dans des formes composées comme beaucoup de. Il ne marque pas le genre au pluriel, sauf dans de rares cas comme celui de certains/certaines.

____Sémantiquement* les déterminants participent à l'actualisation du nom : ils permettent le passage de simple élément de la langue à une expression référentielle, c'est-à-dire utilisable et compréhensible.

sémantiquement*:
Sémantiquement veut dire ''Du point de vue du sens''


=> Les deux grandes classes de déterminants :

____a) Les déterminants définis comprennent :
- L'article défini (le, la, les)
- Le déterminant démonstratif (ce, cette, ces)
- Le déterminant possessif (mon, ton, son...)

____b) Les déterminants indéfinis comprennent :
- L'article indéfini (un, une, des)
- L'article partitif (du, de la)
- Les déterminants dits « indéfinis » (certains(s), tout, chaque, quelque(s)...)
- Les déterminants négatifs (aucun, nul, pas un...)
- Les déterminants interrogatifs, exclamatifs et relatifs (quel, lequel)

Remarques :
Les déterminants définis ne peuvent jamais se combiner entre eux, ce qui n'est pas le cas des déterminants indéfinis, souvent combinables avec les définis ou entre eux.


Les articles définis ont en commun avec les démonstratifs d'être les seuls à pouvoir être suivis de « même », ainsi qu'à assurer la référence anaphorique*.

la référence anaphorique*:
l'anaphore est une figure de style qui consiste à commencer des vers, des phrases, etc. par le même mot ou la même structure. Une référence anaphorique est donc la référence à un élément antérieurement cité.

Ce n'est toujours pas clair ? Lors que vous dite « c'est le livre de Jeanne / C'est son livre j'ai dit ! », le déterminant possessif « son » fait référence à « elle », et vous le comprenez naturellement. C'est ça, une référence anaphorique.


=> Les groupes déterminants

____a) des éléments annexes facultatifs peuvent se joindre aux déterminants qui sont alors des déterminants modifiés.

____Les définis peuvent être précédés de « tout(e), tout(es) » (prédéterminants) ou suivis d'un quantifiants « les trois, ces quelques » (postdéterminants). Le groupe déterminant peut également introduit par un modifieur quantitatif « environ / un peu plus » et/ ou se terminer par un marqueur d'identité (même /autre) ou par un renforcement spécial (« propre » pour le défini possessif et « quelconque » pour l'article indéfini).
Ces éléments facultatifs d'un groupe déterminant se distinguent des adjectifs antéposés par le fait qu'il n'ont aucune mobilité par rapport au déterminant principal

un exemple ? « Il m'a donné son propre et autre livre » n'est pas français. En revanche, « il m'a donné une belle et forte claque » l'est.

____b) du point de vue formel, il existe des déterminants composés qui sont constitués de plus d'un éléments dont aucun n'est facultatif. C'est le cas entre autre de la série des indéfinis formés par un adverbe de quantité comme beaucoup, trop, peu, assez, moins, plus (mais aussi tellement, infiniment, énormément, plein, etc.) suivi de la préposition « de ».

On y ajoute également des formes figées telles que « n'importe quel(le)(s) et une sorte de, une espèce de qui fonctionnent souvent comme des déterminants indéfinis.

On peut également considérer comme déterminant composés des expressions constituées d'un nom de quantité, de mesure ou un collectif + préposition « de ». (une dizaine d'étudiants, trois litres d'eau, un tas de sable / la foule des manifestants)


1 Les déterminants définis

1.1 L'article défini

Remarques morphologiques : au lieu de la suite de + le, on trouve la forme amalgamée du. Au lieu de la forme de+ les, des. Au lieu de à + le : au

Sémantiquement, l'article défini sert à référer une entité identifiable à partir du seul contenu descriptif du reste du GN. La référence ainsi établie peut-être spécifique, ou générique. L'article défini s'emploie aussi pour marquer la valeur générique des noms dits massifs, comme le vin, la farine, le courage,dont les occurrences particulières sont construites au moyen de l'article partitif.

Le sens générique d'un article peut être mis en évidence par le teste de la dislocation avec reprise par ça : les chiens, ça aboie.

Tous peut renforcer la valeur générique du défini pluriel en lui donnant un caractère exhaustif.

1.2 Le déterminant démonstratif

Remarques morphologiques : Il existe une forme composée discontinue du démonstratif : ce N-ci / ce N-là. La forme en -ci renvoie en principe au plus proche, la forme en -là au plus éloigné.

Sémantiquement, le démonstratif connait deux types d'emplois

____a) dans ses emplois déictiques*, le GN pourvu d'un déterminant démonstratif désigne un référent présent dans la situation de discours ou accessible à partir d'elle. Il permet également de créer un contraste par rapport à un élément déjà évoqué. (attention à la voiture n'a pas la même valeur que attention à cette voiture).

Les déictiques*:
Les déictiques sont des termes (pronoms personnels ou démonstratifs, adverbes de lieu ou de temps, déterminants ou pronoms possessifs) qui ne prennent leur sens que dans le cadre de la situation d'énonciation. Les déictiques désignent les partenaires de la communication : locuteur et allocutaire.

____b) dans ses emplois anaphoriques, le GN à démonstratif identifie un référent déjà évoqué.
J'ai planté un petit sapin, mais cet arbre ne pousse pas vite.

____c) il existe également un emploi cataphorique lorsque celui-ci appelle un complément nécessaire au lieu d'en rappeler un antérieur, sous forme d'une relative. Exemple : tu te souviens de cette voisine QUI nous faisait de très bons gâteaux ? => la précision qui permet l'identification de la voisine arrive après l'introduction par le démonstratif.

1.3 Le déterminant possessif

____Le déterminant possessif est multiparamétré, ses formes dépendent :
- de la « personne » représentée comme le « possesseur »
- du nombre et du genre du nom qu'il précède et détermine

Sémantiquement, les possessifs des deux premières personnes établissent un rapport d'identification est nécessairement déictique. Les pronoms de la troisième personne peuvent se prêter à la référence aussi bien anaphorique que déictique

Le possessif est donc apte à exprimer des rapports d'appartenance, de caractérisation (son intelligence), un rôle associé à un procès (son intervention, son renvoi) aussi bien qu'à la possession proprement dite

1.4 Le groupe déterminant défini

____Les trois déterminants définis s'associent à d'autres éléments pour former des groupes déterminants. Il recoupe :

> L'expression de l'identité et de l'altérité
Article ou démonstratif auquel on ajoute même et autre

> La spécification de la quantité
Les, ces, mes, etc. suivis de quelques, deux, trois, etc. ne se distinguent de l'adjectif antéposé que par son inséparabilité avec le déterminant principal
ex : mes trois enfants sont partis en vacances.

> L'expression de la totalité
tout ce, tout le, tout mon ajoutent à la valeur référentielle des déterminants définis l'idée d’exhaustivité.

2.1 L'article indéfini

____L'indéfini marque la référence à un ou plusieurs éléments comptables non autrement déterminés.

> emplois spécifiques
____a) existentiels lorsque l'article renvoie à un élément particulier uniquement identifié par son appartenance à une classe et n'ayant fait l'objet d'aucun repérage référentiel préalable
Un enfant jouait dans la cour.

____b) ils sont dit partitifs si l'existence du référent est présupposée, et si l'article sert à isoler parmi d'autres l'entité qu'il détermine.

Des députés ont voté blanc.

____c) l'indéfini peut renvoyer parfois à un particulier non autrement identifié, mais éventuellement identifiable

Un enfant blond jouait.

> Lorsque l'article indéfini singulier renvoie à un exemplaire représentatif (« typique ») de toute sa classe, on parle d'emploi générique

> associé à un nom massif, l'article indéfini en donne une interprétation individuante, soit d'une sous-espèce, soit d'une quantité standard.

2.2 L'article indéfini du « partitif »

Outre ses usages courants, lorsqu'il est associé à un nom comptable, le partitif en réalise la massification.

2.3 Les articles indéfinis dans le champs de la négation

____De constitue une variante du déterminant indéfini dans le champs de la négation, lorsque celle-ci a pour effet de rendre impossible toute véritable quantification.
Je n'ai pas vu de chat.

On présente alors un chat comme le résultat d'une évaluation quantitative, ce qui ouvre d'ailleurs la voie à des rectifications.

2.4 Les déterminants indéfinis numéraux

____Un, deux, trois, mille, et toute la série des numéraux cardinaux sont indéfinis quant à l'identité de leur référent.

____Pour distinguer un(e) numéral de un(e) indéfini, on peut utiliser comme test seul antéposé au nom quantifié.

2.5 Les autres déterminants indéfinis (la quantité non déterminée)

____Par « quantité non déterminée », il faut entendre quantité évaluée, mais non numérique

> Les déterminants quantitatifs toujours employés avec des noms pluriels

- Quelques / plusieurs
Quelques comporte l'aspect évaluatif de la basse fréquence, il s'oppose à tous ou à beaucoup

- Divers / différents
En premier lieu, il existe une variation de sens
chacun d'eux est très différent (dissemblable aux autres) / chacun d'eux est très divers (dissemblable de lui-même, hétérogène)

Différent individualise et permet de comptabilisé, tandis que divers n'implique pas que l'on distingue entre les éléments cités.

> La quantité non déterminée associée aux noms comptables ou aux noms massifs
____Les déterminants indéfinis composés beaucoup de, peu de, un peu de, moins de, plus de, de plus en plus de, etc. s'emploient aussi bien avec des termes comptables qu'avec des massifs.

2.5 La totalité distributive exhaustive

> Chaque et tout(e)

font référence à la totalité des êtres dénotés par le nom et son expansion, mais en passant en revue séparément les individus constituant cette totalité.

Chaque présuppose que les éléments visés ont été préalablement caractérisé et en envisage les individus séparément. Tout implique une indifférenciation entre les individus envisagés.

> N'importe quel(le)

passe, lui aussi, en revue la totalité des éléments constituant l'ensemble, mais en insistant davantage sur l'indifférenciation des éléments

3 Les autres déterminants

> Le déterminant tel désigne un référent déterminable, mais non autrement déterminé. On l'emploie là où ne conviendrait ni un déterminant indéfini, parce que l'énoncé exige pour être valide que la réalité visée soit bien déterminée, ni un déterminant défini parce que l'énonciateur ne peut ou ne veut pas communiquer cette détermination.
Il m'a dit qu'il l'avait rencontré à telle date et dans tel lieu.

> Les déterminants négatifs aucun(e), nul(le), pas un(e)
Dans les Groupes Nominaux compléments des phrases négatives, le déterminant est généralement réduit à de là où l'on aurait un, du, de la, des dans les phrases positives correspondantes.
J'ai du pain / je n'ai pas de pain.

> Les déterminants interrogatifs, exclamatifs et relatifs

a) Les déterminants interrogatifs et exclamatifs ont la même forme Quel(les). Les premiers font porter l'interrogation sur les caractéristiques et le degré de détermination du référent, les seconds expriment l'intensité forte de l'appréciation qualitative.

b) Le déterminant relatif lequel, laquelle, lesquel(le)s

4 Les groupes déterminants

4.1 Les groupes déterminants modifiés

____Dans les groupes déterminants, seuls les déterminants proprement dits sont des constituants obligatoires, les autres sont facultatifs, et sont cumulables à quelques restrictions près

____Certains prédéterminants peuvent eux-même être modifiés par des éléments adverbiaux qui leur sont subordonnés : presque tous les autres invités sont déjà repartis.

____Jusqu'à n'appartient pas au groupe déterminant (il ne joue aucun rôle dans la détermination de la référence), mais il joue le rôle de marqueur argumentatif ayant une valeur identique à celle de même.

4.2 Les déterminants composés

> Les déterminants indéfinis composés constitués sur le schéma (dét) – Xq – de (préposition), ou Xq peut être:

a) d'un adverbe de quantité : beaucoup, peu, un peu, plus, tant, autant, tellement, etc.

b) d'un nom de quantité générique faisant généralement l'objet d'une spécification quantificatrice : (grand) nombre, (petite) quantité, (gros) volume, etc.

c) d'un nom de mesure qui dénote une quantité de référence : dizaine, centaine / mètre, kilo / poignée, cuillerée, etc. Ces noms sont nécessairement précédés d'un déterminant numéral ou quantifiant indéfini.

d) d'un nom collectif grammaticalisé qui n'en retient que les composantes quantitative : tas, foule, nuée, flopée, ribambelle, kyrielle, etc.

e) d'un nom de contenant pour autant qu'il dénote métonymiquement que la quantité contenue : verre, cuillère, dose, etc.
avatar
Syllabin
Supercalifragilisticexpialidocious
Supercalifragilisticexpialidocious

Dragon Cancer

Emploi/loisirs : Etudiant en double master (lettres) / scénarisation, modélisation 3D, programmation, dessin...
Date d'inscription : 23/06/2016
Nombre de messages : 257
Avatar © : internet ?

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum