Concordance des temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concordance des temps

Message  BlahBlah le Dim 25 Nov 2018 - 12:40

____Je voulais faire ce post car c'est un truc que je vois souvent, on confond souvent concordance des temps et système d'énonciation. C'est d'ailleurs le cas avec le post sur les concordances de temps ici. C'est quelque chose que je voulais donc éclaircir.

Concordance des temps

____Alors, pour clarifier illico, la concordance des temps c'est l’ensemble des règles qui déterminent l'emploi du temps et du mode verbal dans une subordonnée. En gros, dans une phrase avec subordonnée, selon le temps du verbe dans la principale et l'ordre du procès (antériorité, simultanéité, postériorité)(le procès étant ce que fait le verbe : une action ou un état), la subordonnée doit revêtir un certain temps et mode verbal. Ce n'est donc pas à confondre avec la cohérence des temps dans un récit. Ça c'est plutôt le système énonciatif, mais je vais pas en parler ici. C'est un sujet un peu plus lourd qui mérite son propre développement.
Donc, voici un petit récapitulatif des concordances:
 
Verbe de la principale
Ordre des procès
Verbe de la subordonnée
Présent de l'indicatif
Antériorité
Passé composé ,
Passé simple
imparfait,
plus-que-parfait.
Simultanéité
Présent de l'indicatif.
Présent du subjonctif.
Postériorité
Futur indicatif.
Présent subjonctif.
Passé de l'indicatif
Antériorité
Plus-que-parfait.
Simultanéité
Imparfait.
Postériorité

Conditionnel présent.
Imparfait du subjonctif.

Futur de l'indicatif
Antériorité

Passé simple
Passé composé
Imparfait de l'indicatif

Plus-que-parfait

Simultanéité
Présent.
Postériorité
Futur de l'indicatif.
Présent du subjonctif
Conditionnel présent
Antériorité
Plus-que-parfait du subjonctif
Simultanéité
Imparfait du subjonctif
Postériorité
Imparfait du subjonctif


Donc quelques exemples:

"Il sut que j'étais venu" -> principale au passé simple indicatif, donc si je veux exprimer un acte antérieur à cette principale, j'utilise le plus-que-parfait indicatif dans la subordonnée.

"Je doute qu'il vienne" -> principale au présent de l'indicatif, donc si je veux exprimer un acte simultané à cette principale, j'utilise le présent subjonctif . (Pour l'emploi des différents mode indicatif et subjonctif, je vous renvoie au post sur le subjonctif  ici qui explique tout ça très bien)

C'est dans ces cas et seulement ces cas que l'on parle de concordance des temps. En dehors des subordonnées, on parle d'autre chose.



Espace avis de la fiche
avatar

BlahBlah
Ça a débuté comme ça
Ça a débuté comme ça

Serpent Balance

Date d'inscription : 08/11/2018
Nombre de messages : 22

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum