Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

résolu Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  reader le Lun 25 Mar 2013 - 19:54

Bonsoir à vous,
Je suis bien dans la bonne partie du site? En tant "qu'invité"? Si c'est bon pour moi, je me lance. :oops:

Faisant quelques recherches pour mon roman, je suis tombé sur ce site, qui me semble être une vraie mine d'or. :heart: Je demande alors votre aide pour résoudre mon problème épineux. J'ai quelques petites questions afin de bien écrire mon roman, mais... des doutes subsistes dans la façon de l'écrire car je le veux le plus réaliste possible.

Je vous présente la chose : Mon héros, qui a 18 ans, sort d'une fête d’étudiants quand en traversant la route, il se fait renverser par une voiture. Le conducteur prend la fuite. (horrible!)
Alors voilà mes questions :
- Combien de temps mon héros resterait-il à l'hôpital après cet "accident" ?
- Combien de temps durerait sa rééducation ? (il ne peut, malheureusement pas y échapper...)
- Que risque-t-il d'arriver au passager de la voiture s'il venait à avouer qu'il a tout vus lorsque le conducteur à renverser mon héros ? (serait-il complice? si oui, quelles conséquences?)
- Enfin, le conducteur, il risque combien de temps de prison ?

PS : L'histoire se déroule aux Etats-Unis et est écrite sous forme d'un journal intime, mais par la pensée directe...

Voilà... J'espère avoir été le plus clair possible. Et j'espère pouvoir trouver réponse grâce à vous.

Cordialement,
reader.
avatar

reader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  Invité le Lun 25 Mar 2013 - 20:36

Bonsoir reader,
reader a écrit:- Combien de temps mon héros resterait-il à l'hôpital après cet "accident" ?
C'est bête à dire, mais ça dépend de l'accident et de la gravité des blessures… Grosso modo, il peut rester le temps que tu veux (tu peux lui rajouter des complications pour qu'il reste plus longtemps ou bien le faire transférer dans un centre de rééducation le plus vite possible, si tu veux que ce temps soit court).

reader a écrit:- Combien de temps durerait sa rééducation ? (il ne peut, malheureusement pas y échapper...)
Là aussi, ça dépend des blessures subites et aussi beaucoup des individus (je connais une personne qui est allée dans ce genre de centre et qui s'est rétabli plutôt vite alors que d'autres personnes qui étaient avec elle mettent vraiment beaucoup plus de temps). Pour te donner une fourchette, ça peut aller de un ou deux mois à quelques années…

reader a écrit:- Que risque-t-il d'arriver au passager de la voiture s'il venait à avouer qu'il a tout vus lorsque le conducteur à renverser mon héros ? (serait-il complice? si oui, quelles conséquences?)
- Enfin, le conducteur, il risque combien de temps de prison ?
Clairement, oui pour les deux ! Surtout si ça se passe aux États-Unis, qui possèdent des lois bien particulières (que je ne connais pas très bien). Il faut aussi savoir que ce pays a une justice divisée en deux : la partie pénale (celle qui envoie en prison) et la partie civile (celle des dommages et intérêts).
Les peines encourues sont souvent lourdes (voir très lourde surtout s'il y a des circonstances aggravantes du genre alcool ou autre drogues), surtout s'il y a eu délit de fuite (de ce que j'en sais, cela relève de la justice des états, il n'y a donc pas de réponse pour tous les États-Unis).
Pour finir, comme toutes (en tout cas la plupart ^^ ) des justices, le fait de se livrer et de témoigner permet souvent de s'attirer la clémence des juges. Aux États-Unis, les négociations avec le procureur ne sont pas rares et, dans des circonstances particulières (par exemple : un cas médiatique qui aurait choqué l'opinion publique), ton « passager » pourrait négocier une amnistie totale en échange de son témoignage (pour cela, il faudrait sûrement aussi qu'il n'y ai pas d'autre preuve que ce témoignage est que le témoin soit jugé « crédible » [donc pas une ex en colère :clown: ]).
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  reader le Lun 25 Mar 2013 - 21:45

Bonsoir,
Merci infiniment, Aube DuKaos pour tes réponses. Tu m'aides beaucoup! Ouf, ça complique moins la chose maintenant... :D Je savais que ce site était une vraie mine d'or.

J'aurais encore une ou deux questions... :oops:

Imaginons que les parents de mon héros ne porte pas plainte contre le conducteur qui à prit la fuite et qui s'est ensuite confessé de sa faute, que risquerait-il ? Même sanction ? Même peine ?
(je suis un inculte... pourtant, j'étudie le sujet :/)

Cordialement,
reader
avatar

reader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  Maddy le Lun 25 Mar 2013 - 22:12

Ma réponse est à vérifier mais s'il n'y a pas de plainte, pas de poursuites sauf si c'est l'état qui dépose plainte.

Ensuite, pour l'accident, comme le dit Aube, tout dépend de l'individu. Certains se sortent très bien d'un choc et d'autres pas. C'est la faute à pas de chance.
Dans le cas de ton histoire, je suppose, qu'il s'en sort vivant mais mal en point ! Alors la rééducation s'adaptera à ses blessures. Vois les blessures et le reste suivra !
avatar

Maddy
Le retour du swag
Le retour du swag

Tigre Bélier

Emploi/loisirs : Auteur à temps plein - Bêta-lectrice et correctrice à mes heures
Date d'inscription : 17/02/2011
Nombre de messages : 740
Avatar © : Ishra ~ Amandyne

http://artistivore.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

résolu Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  reader le Lun 25 Mar 2013 - 22:42

Merci beaucoup pour ta réponse, Maddy. :)

Je vais méditer cela.

Cordialement,
reader.
avatar

reader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  Invité le Lun 25 Mar 2013 - 22:48

@Maddy a écrit:Ma réponse est à vérifier mais s'il n'y a pas de plainte, pas de poursuites sauf si c'est l'état qui dépose plainte.
Si je me rappelle bien de ce que j'avais vu à droite à gauche (et de ce qui a été dit au début de l'affaire Strauss-Kahn :face: ), la partie pénale c'est le procureur qui décide s'il y a poursuite ou pas, pas la famille ou la victime. Par contre la partie civile c'est à la victime de porter plainte (ou à sa famille si la victime ne peut plus).
Du coup, le comportement de la victime n'influe théoriquement pas sur le comportement du procureur… « Théoriquement » car en pratique le comportement de la victime est capital pour une affaire et peut lui faire prendre un tout autre tournant… Ce qu'il ne faut pas que tu oublies c'est que tu te places dans une histoire se déroulant aux États-Unis et que ce n'est pas la même culture ; il s'agit d'un pays particulièrement procédurier ou ne pas porter plainte au civil demande forcément une « justification » (par exemple : pas d'argent pour l'avocat (mais beaucoup d'avocats aux dents longues seraient prêts à mener cette affaire gratuitement en échange d'un pourcentage sur la somme obtenue) ; la victime peut avoir pardonné (c'est un pays très croyant)…
En revanche, si le procureur tient ce que l'affaire soit menée il peut forcer les personnes à témoigner (et le parjure est lourdement sanctionné). Il faut savoir aussi que dans des circonstances exceptionnelles un procureur ou un juge peut décider d'abandonner purement et simplement des poursuites. (les juges sont censé être le pouvoir suprême aux États-Unis, il dispose de capacités importantes. D'ailleurs la plus haute autorité, la cour suprême, est composé de juges).

Par contre, s'il n'y a pas de poursuites il faudra sûrement le justifier, dans la tête des Américains ne pas vouloir faire de vagues surtout si l'on est une victime, signifie que l'on a quelque chose à se reprocher.

Mais en fait, tu voudrais qu'il y ait cet accident de voiture n'est pas de poursuites à l'encontre des occupants du véhicule ?
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  reader le Lun 25 Mar 2013 - 23:28

Je comprend mieux, maintenant... Ce qui change quelque peu mon idée, du coup... :/

"Mais en fait, tu voudrais qu'il y ait cet accident de voiture n'est pas de poursuites à l'encontre des occupants du véhicule ?"

Aube DuKaos : Le truc se présenterait ainsi, si c'est possible : Le conducteur qui était quelque peu éméché mais pas totalement ivre donc conscient de son acte, après avoir renverser mon héros, s'enfuit. Mon héros qui bien qu'ayant 18 ans, laisse le choix de porter plainte ou non à ses parents qui eux, (son père est pasteur) accepte de "donner une seconde chance" au conducteur et donc de ne pas porter plainte... J'aimerais comprendre en fait, si le conducteur (avec passager ou non) n'ayant aucune plainte contre lui finirait tout de même en prison ou n'aurait qu'une simple amende.... (enfin, ceci, je ne pense pas, nous sommes aux USA dans ce cas. :/)
avatar

reader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  Livia H. le Lun 25 Mar 2013 - 23:33

Attention, aux Etats-Unis la majorité est à 21 ans, pas à 18ans !
Quant aux blessures, elles vont dépendre de la vitesse à laquelle allait la voiture et le point d'impact.
Pour l'histoire des plaintes... dans le cas d'un accident de voiture avec délit de fuite, ça m'étonnerait qu'il n'y ait pas de poursuites pénales ! Même si la famille ne porte pas plainte, l'Etat risque de poursuivre le conducteur.
avatar

Livia H.
Je suis un serviteur du feu secret, détenteur de la flamme d'Anor !
Je suis un serviteur du feu secret, détenteur de la flamme d'Anor !

Coq Cancer

Date d'inscription : 18/06/2012
Nombre de messages : 507

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  groskrox le Mar 26 Mar 2013 - 3:43

J'aimerais comprendre en fait, si le conducteur (avec passager ou non) n'ayant aucune plainte contre lui finirait tout de même en prison ou n'aurait qu'une simple amende.... (enfin, ceci, je ne pense pas, nous sommes aux USA dans ce cas. :/)
Il vient de mettre la vie d'autrui en danger, ça paraît évident qu'il ne s'en sortira pas avec une simple amende.

Les séquelles peuvent aussi être permanents. Pour te donner un exemple, ma mère et nous avons eu un accident il y a plus d'une quinzaine d'années. Le truc plus spectaculaire que vraiment dangereux (on a juste fait un tonneau). Ma soeur et moi n'avons rien eu (ma soeur poussait mon siège en me demandant de retourner à ma place sauf que la voiture était à la verticale xD), mais ma mère a été vraiment choquée. En fait, ils ne s'en sont pas rendus compte, mais elle a subi un sacré choc dans les cervicales et elles sont à présent soudées (douleurs chroniques).
Si je me souviens bien de mes cours de code, le taux de survie pour un piéton percuté à 50 km/h est plutôt faible (environ 20%), ton bonhomme va prendre sacrément cher s'il est percuté à pleine vitesse.
Dans les gros carambolages, les gens sont parfois récupérés en morceaux dispersés à plusieurs centaines de mètres, ce qui te donne un bon ordre d'idée de la violence du truc.

Donc globalement, ce n'est pas quelque chose d'anodin et effectivement, non seulement la rééducation risque d'être lourde, mais en plus il est possible que le personnage ne récupère pas toutes ses facultés.
avatar

groskrox
Raconte des blagues à l'homme qui rit
Raconte des blagues à l'homme qui rit

Dragon Capricorne

Emploi/loisirs : Biatch de la compagnie du thé :x
Date d'inscription : 18/09/2010
Nombre de messages : 3550
Avatar © : Маря Кочеткова

Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  Invité le Mar 26 Mar 2013 - 9:03

Je pourrais parler des HEUUUUUURES de ce sujet (puisque c'est mon futur domaine professionnel), mais je tiens JUSTE à préciser qu'un tel accident engendre TRES SOUVENT un traumatisme crânien qui engendre des séquelles cognitives importantes. A toi de voir si oui ou non tu veux lui infliger cela, car cela donnera bien d'autres conséquences, mais qui peuvent être intéressantes à utiliser dans un roman (un héros désinhibé qui n'arrive plus à séquencer et tout et tout... ça peut être drôle !!).
Je donnerai une réponse beaucoup plus précise sur la question initiale si besoin est.

(n'oublie surtout pas l'ERGOTHERAPEUTE qui est LEEEEEEEEEEEEEE professionnel qui va aider un max dans ce type de rééducation, avec le kiné. Mais les ergos sont plus mieux que les kinés, na. :face: )
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  Invité le Mar 26 Mar 2013 - 10:41

Aethoria a écrit:Attention, aux Etats-Unis la majorité est à 21 ans, pas à 18ans !
Effectivement, il ne faut pas oublier ce détail ^^ . Il faut aussi savoir qu'aux États-Unis les mineurs n'ont pas le droit de boire.
Le permis quant à lui est accessible à partir de 16 ans mais un mineur chopé en état d'ivresse au volant de son véhicule… C'est toujours en fonction des états, mais c'est pas bon pour lui.

@groskrox a écrit:Il vient de mettre la vie d'autrui en danger, ça paraît évident qu'il ne s'en sortira pas avec une simple amende.
Là aussi, cela me paraît évident ^^ . Il y a bien sûr certain cas d'impunité « classique » usée par une quantité incroyable de films et de livres comme l'immunité diplomatique, mais aux États-Unis, entre le plaider coupable et l'accord à l'amiable (au civil, celui qui donne plein de sous la famille et à la victime ;) )… Il faut savoir aussi que les procédures pénales et civiles sont séparées et qu'il est souvent plus facile d'obtenir une condamnation au civil (un dédommagement financier) qu'une condamnation pénale (il suffit de reprendre l'exemple DSK ou les poursuites pénales ont été abandonnées assez vite pour cause de manque de crédibilité de la victime, mais les poursuites civiles se sont réglées à l'amiable car, étrangement, cette même victime qui ne pourrait pas obtenir une condamnation pénale, l'aurait sûrement pu au civil… Ça c'est très américain).

@groskrox a écrit:Si je me souviens bien de mes cours de code, le taux de survie pour un piéton percuté à 50 km/h est plutôt faible (environ 20%), ton bonhomme va prendre sacrément cher s'il est percuté à pleine vitesse.
Dans les gros carambolages, les gens sont parfois récupérés en morceaux dispersés à plusieurs centaines de mètres, ce qui te donne un bon ordre d'idée de la violence du truc.
C'est vrai que les films et séries (américaine souvent ^^) nous ont habitué à des images d'accidents spectaculaires souvent accélérés… D'ailleurs, la plupart des accidents c'est par les cascadeurs dans les films se font à des vitesses n'excédant pas les 80 km/h (les cascades nécessitant des vitesses plus rapide sont vraiment très rares et souvent effectuées par les cascadeurs français).
Des progrès considérables ont été faits pour la sécurité des piétons, c'est d'ailleurs l'une des causes de l'étoile supplémentaire des tests de Euro NCAP. Les constructeurs automobiles en pointe dans la sécurité (historiquement Volvo qui conserve cette tradition, mais les constructeurs allemands font aussi beaucoup pour la sécurité des piétons, d'où le côté massif de l'avant de ce genre de véhicule) commence même à déployer des Air Bag pour piétons (Air Bag qui, lors d'un choc frontal, se déploie au-dessus du capot).

reader a écrit:Le truc se présenterait ainsi, si c'est possible : Le conducteur qui était quelque peu éméché mais pas totalement ivre donc conscient de son acte, après avoir renverser mon héros, s'enfuit. Mon héros qui bien qu'ayant 18 ans, laisse le choix de porter plainte ou non à ses parents qui eux, (son père est pasteur) accepte de "donner une seconde chance" au conducteur et donc de ne pas porter plainte... J'aimerais comprendre en fait, si le conducteur (avec passager ou non) n'ayant aucune plainte contre lui finirait tout de même en prison ou n'aurait qu'une simple amende.... (enfin, ceci, je ne pense pas, nous sommes aux USA dans ce cas. :/)
Dans une société américaine plutôt conservatrice avec un père qui serait sûrement largement soutenu par sa communauté religieuse (d'autant qu'il en est le « guide »), je vois mal comment il pourrait accepter la rédemption d'une personne qui a consciemment choisi de quitter les lieux d'un crime (sans même appeler les secours je suppose)… Il faudrait un faisceau de circonstances incluant des événements extérieurs particuliers pour aboutir à la situation que tu voudrais… Comme ça, je pourrais te proposer :

- un décor bien particulier : une route de campagne, une rue d'un quartier résidentielle, les alentours d'un parc… L'important étend que la route soit bordée d'un sol meuble comme de la pelouse de la terre simplement (si le choc initial peut être extrêmement violent et fatal, il ne faut pas oublier que les forces physiques enjeux risque de projeter la victime à terre et que l'impact sur le bitume ou le béton (quasiment indéformable par un humain "en bonne état") peut faire bien plus mal que sur des pièces de carrosserie même en mouvement surtout s'ils ont été prévus pour amortir le choc).

- Une situation d'accident « indirect » : impliquer un troisième véhicule, d'autres personnes… Bref, voulant éviter le premier événement, le conducteur percuta victime. Par exemple : le conducteur roule en respectant les limitations de vitesse mais un autre véhicule ou un enfant qui poursuit son ballon (ou…) arrive sur la route, le conducteur fait un écart pour l'éviter et touche ta victime après avoir écrasé les freins (traces de fonctionnement de l'ABS au sol). La victime finie dans l'herbe.

- Le conducteur et le passager descend de la voiture, appelle les secours et reste près de la victime.

- Les services médicaux se pointent (mais pas encore la police) et prennent en charge la victime (il peut y avoir deux ou trois minutes de latence sans que tu es trop de problème de crédibilité, au-delà il faudra sûrement une justification je pense).

- Le conducteur se rappelle qu'il a bu (vu qu'il a freiné avant l'impact, il aura vraiment très peu bu… Il faudrait vérifier mais je pense que certains états doivent avoir un taux d'alcoolémie tolérée de zéro) et décide d'aller faire un tour. Le passager est sur place.

- A l'arrivée de la police le passager explique l'accident, le témoignage est corroboré par un autre témoin (les parents de l'enfant, le chauffeur qui a perdu le contrôle en premier…).

(- Pour cacher l'état d'ébriété à la justice (pour ne pas qu'elle puisse le prouver) : le conducteur, choqué, errent dans les rues avoisinantes ; un voisin le remarque et lui propose une bière pour lui remonter le moral et le reconduit sur les lieux de l'accident, bière à la main (il sera donc légalement impossible de prouver l'état d'ébriété avant l'accident)).

- Le conducteur revient sur les lieux après l'évacuation de la victime (il est important de noter que le système anglo-saxon est très différent du nôtre : en France, nous amenons des ambulances suréquipées sur les lieux des accidents, les Anglo-Saxons, eux, utilisent des ambulances rapide pour amener les victimes le plus vite possible vers l'hôpital ; du coup les ambulances ne restent sur place que si les blessures sont légères).

Normalement, la ça devrait coller à ton idée originelle. Ceci dit, tu pourrais te prendre moins la tête avec une situation de départ beaucoup plus simple du style : « on était sur un parking à s'amuser à brûler la gomme en se faisant des cercles quand mon pote a perdu le contrôle et m'a percuté » et puisqu'ils sont amis, tu aurais la justification de l'absence de poursuites au civil et la situation de départ rendrait un procès pénal complexe… Tant que les assurances n'obligent à rien et paix sans discuter (si, des fois ça arrive ^^).De plus, le fait que le véhicule fasse des cercles fait entrer encore plus de paramètres dans le calcul des forces ce qui devrait totalement désintéresser le lecteur de la situation exacte et un simple médecin qui dirait « il a eu la chance d'autres s'en sont moins bien sorti » devrait largement suffire (bien que dans la première situation aussi :clown: ).
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re : Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  reader le Mar 26 Mar 2013 - 10:47

Bonjour à vous tous qui m'avez répondu ! :)

Alors pour commencer, Aethoria, merci de ce complément. Je savais que la majorité était à 21 ans, mais se faisant trop "vieux", j'ai reclassé mon héros à 18 ans. Il vient de terminer ses études de lycéen et s’apprête à entrer à la fac mais... y'a ce fameux accident...

groskrox : Tout d'abord, navrée de te faire revivre cette histoire... Ensuite, merci pour ce plus d'informations, je me doute bien que mon anti-héros (le conducteur) va en prendre plein sa tête (je vais pas le laisser finir tranquille ses jours alors qu'il a faillit tuer mon héros! *sadique* xD ). Je vais méditer la dessus, peut-être ne roulera-t-il pas vite, mais dans ce cas, rien n'y changera, même si les parents ne portent pas plainte. Ce sera "l'affaire" de l'Etat. (j'ai retenu vos conseils ? :D )

Ielenna : Dieu merci, j'ai trouvé LA personne qui peut répondre à tous mes autres questions du syle "trop médical" pour moi! Que ce site est une vraie mine d'or! :heart: Tu viens de répondre à toutes mes autres questions qui me torturaient l'esprit sans me donner de précision aucune! Un léger traumatisme crânien, je lui donnerais, enfin je suppose que cela serait pas mal déjà (c'est mon héros quand même! xD) après, il faut que je mette en place toutes les infos que j'ai déjà (si cela convient...)

l'ERGOTHERAPEUTE : JE N'OUBLIE PAS, C'EST NOTE! :D

Merci à toi ;)


avatar

reader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re : Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  reader le Mar 26 Mar 2013 - 11:01

Aube DuKaos : Re merci pour ce complément d'infos. Avec tous ce que j'ai lu ici, je prend note immédiatement, ça pourra me servir à nouveau pour d'autres écrits ! (Mille fois merci!)

Concernant toutes les Grandes Lois américaines, je connais, le sujet. (heureusement pour moi, qui écrit souvent avec pour lieu ce pays!) mais mes "faibles" connaissances en matière de "qu'est-ce qui se passe après?" pour certaine situations (hé oui, les séries et films américains, si géniaux soient-ils ne donnent pas toujours les infos qu'il faut!) d'où la question...

Je pense que je vais retenir mon idée, (bien que la tienne est pas mal ;) je pourrais en faire un truc, tiens!) soit : conducteur un peu ivre qui renverse mon héros dans une rue de quartier et s'enfuit. Il vient annoncer que c'est le coupable et se fait coffret ! Pas de "deuxième chance". (*sadique*) Concernant mon héros, je prend note avec ce que j'ai déjà lu.

Merci !! :D
avatar

reader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

résolu Re: Un accident de voiture mais beaucoup de questions...

Message  Hamilcar le Mar 26 Mar 2013 - 11:54

[HS]

taux d'alcoolémie

Beuuuuh... L'alcoolémie, c'est déjà un taux d'alcool. Un taux d'alcoolémie, c'est un taux de taux d'alcool. Pléonasme.

Alcoolémie, OU taux d'alcool (dans le sang). Mais pas les deux mélangés.

C'est comme pour glycémie : on ne dit pas "le taux de glycémie", on dit "la glycémie" OU "le taux de sucre(glucose) dans le sang".

[/HS]

Pour tes questions, reader, je crois que tout a déjà été dit ;)

Renseigne-toi bien sur le type de blessures que peut avoir ton héros après l'accident, et demande à Ielenna pour des précisions sur leurs causes... ^^
avatar

Hamilcar
Team HdR
Team HdR

Dragon Gémeaux

Emploi/loisirs : Grapôtre du Saint Gras
Date d'inscription : 09/09/2011
Nombre de messages : 7796
Avatar © : elenasamko (dArt)

http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum