Différencier les homonymes (petits trucs de grand-mère)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Différencier les homonymes (petits trucs de grand-mère)

Message  Tlina le Mar 5 Jan 2010 - 13:50


LES HOMONYMES


Petite précision : je vais utiliser beaucoup de jargon technique alors allez voir :
Natures et fonctions, de Kitsune.
Nature des mots.

Exemple d'erreurs courantes :

a confondu avec à
et confondu avec est
mais confondu avec mes ou m'est
ou confondu avec où
mon confondu avec m'ont
ma confondu avec m'a
ses/sa/se confondu avec ces/ça/ce
et autres... (si vous avez d'autres idées, dites-les moi)


1) a/à :

=> a sans accent est la troisième personne du singulier du verbe avoir (il/elle/on a). Donc, après un pronom personnel ou un Groupe Nominal en fonction de sujet, ce sera cette forme-là.
=> à avec accent est une préposition, devant un infinitif, un groupe nominal en fonction de COI ou de Complément Circonstanciel.

Mais bon, j'en entends qui hurlent "Quésaco sujet, complément ? Je suis aussi nul en grammaire qu'en orthographe, c'est pas ça qui va m'aider !".
La super-technique de la mort qui tue que je vous propose donc, c'est de voir si votre phrase a un sens si vous remplacez le A par "avait". La phrase a un sens => écrivez a sans accent ; elle n'en a pas => écrivez à avec accent.

Exemples :
Elle *a* mal aux genoux => elle avait mal aux genoux, OK => a sans accent
Elle va *a* la campagne => Elle va avait la campagne, beurk => à avec accent


2) et/est :

=> Le mot ET sans s est une conjonction de coordination ;
=> EST avec s est la troisième personne du singulier du verbe être.
Comment les reconnaître à tous les coups ?
Pour "et", je vous suggère de voir ce que donnerait la phrase si vous remplaciez le sujet par "nous" : si le "et" ne change pas c'est que c'est bien ET, sinon demandez-vous ce que c'est ce machin qui se prononce "é"...

Exemples :
"Paul a mangé des tartes *é* du nougat", si vous dites "Nous avons mangé des tartes et du nougat", ça ne change rien, c'est bien ET.
Par contre, dans "il *é* en retard", avec "nous" ça donne "nous sommes en retard", ce n'est pas ET. En l'occurrence c'est le verbe être à la troisième personne du singulier donc EST.

Autre possibilité : mettre la phrase au passé. Si le *é* se change en "était" c'est qu'il s'agit du verbe être.


3) ou/où :

Ou (la conjonction de coordination) a pour homonyme Où (avec accent), conjonction de SUBORDINATION dont le sens est tout à fait différent.
=> Pour "ou", essayez de mettre "bien" derrière, et si la phrase vous paraît bizarre, c'est que c'est la conjonction de subordination et qu'il faut mettre un accent.
=> Pour "où" avec accent, essayer de mettre "à l'endroit où" à la place. Si vous obtenez quelque chose de bizarre, alors c'est que c'est la conjonction de coordination.

Exemples :
"Il est allé au terrain de basket ... il allait jouer avant", si vous essayez de mettre "ou bien" dans le blanc, vous voyez que ça marche pas, mais si vous mettez "à l'endroit où" ça marche, donc il y a un accent.
Par contre "elle s'appelle Hélène ... Solène, je ne sais pas", "ou bien" fonctionne, il n'y a pas d'accent.


4) mais/mes/m'est

=> mais est une conjonction de coordination exprimant l'opposition. Il se trouve donc TOUJOURS en tête de phrase ou de proposition. Si vous écrivez "mais" au milieu d'une phrase et que ça ne relie pas deux idées, c'est qu'il y a un problème.

=> mes : adjectif possessif au pluriel. Il est donc toujours dans un Groupe Nominal, et même au début d'un groupe nominal. UN TRUC pour le reconnaître : essayez de voir si on peut rajouter "à moi" derrière le mot qui suit.

Exemple :
"*mé* pantalons sont propres"=>*mé* pantalons A MOI sont propres => mes
"ça *mé* vraiment impossible" => on ne peut pas rajouter à moi => ce n'est pas mes

Le même truc fonctionne avec l'adjectif possessif "ma", fréquemment confondu avec "m'a" :
"*ma* chemise est sale" => *ma* chemise A MOI est sale => ma
"il *ma* fait manger un steak" => on ne peut pas rajouter à moi => ce n'est pas ma (c'est donc m'a puisqu'il n'y a que deux possibilités.)

=> m'est : c'est le verbe être à la 3è personne précédé du pronom personnel ME. C'est donc DEUX MOTS et pas un seul ! (C'est pour ça que cette faute est affreuse). Un truc : essayez de passez la phrase au passé, si vous obtenez "m'était" alors il faut écrire "m'est";

Exemple :
"Ca *mé* venu comme ça" => Ca m'était venu comme ça => m'est
"*Mé* il faut que je te parle" => ça marche pas => ce n'est pas m'est


5) CE/SE :

=>Ce est un déterminant démonstratif au masculin singulier. Comme son nom l'indique, il sert à montrer quelque chose, soit parce qu'on l'a sous les yeux (ex : passe-moi ce journal, là), soit parce qu'on en a déjà parlé (ex : Je vis un gnome. Ce gnome avait une tête ronde et de grands yeux globuleux.). Il est aussi PRONOM DEMONSTRATIF dans les locutions "ce qui, ce que" ou quand il remplace CELA devant un verbe (ce sont d'affreux méchants tout verts.)
=>Se, par contre, est le pronom réfléchi de la troisième personne du singulier. On le trouve dans les verbes pronominaux (ex : Il se lava les cheveux.)

Il y a un truc fatal pour reconnaître un démonstratif à tous les coups : essayez de placer un -ci derrière le mot qu'il suit ou le mot juste après, et voyez si ça se dit en français. Si ça marche, il faut écrire CE, sinon, SE.

Exemple :
**se** chameau-ci => ça marche => CE
**se** grand dictionnaire-ci => ça marche => CE
il **se** lave-ci => ça marche pas => SE
il **se** les gèle-ci => ça marche pas => SE

:/!\: Ce truc ne fonctionne pas pour les expressions "ce que, ce qui" etc. Je vous demande donc d'apprendre PAR COEUR que dans ces locutions, il s'agira toujours de "ce" AVEC UN C et non se avec un s.


Dernière édition par tlina le Dim 23 Mai 2010 - 21:39, édité 2 fois
avatar
Tlina
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Différencier les homonymes (petits trucs de grand-mère)

Message  Invité le Mar 9 Mar 2010 - 12:20

6) tant/temps

"Tant" est souvent confondu avec "temps" alors que ce n'est pas du tout le même mot !

=> Tant est adverbe. Il a globalement le même sens que "tellement" mais s'utilise aussi dans des locutions où il évoque l'idée de durée ou d'importance. Puisque c'est un adverbe, il est invariable et ne prend donc jamais de -s.

Une petite liste des emplois de tant :

- "tant" tout seul dans la phrase : il signifie "tellement, de façon aussi grande".
Exemple : J'ai tant pleuré !

- tant et tant :
même signification et même emploi, mais avec une insistance plus grande.

- locutions adverbiales : tant pis, tant mieux.

- tant de + Nom : Ce tour insiste sur l'idée de quantité. On dit que c'est un intensif. Son sens est le même que "tellement de".
Exemple : Il avait tant de livres à lire que son bureau en débordait.

- tant que :
C'est une locution conjonctive, c'est-à-dire que ces deux mots introduisent toujours une proposition subordonnée, avec un verbe, en l'occurrence à l'indicatif. Cette locution a deux sens :
1) Quand "tant" sert d'adverbe dans la principale : la proposition subordonnée exprime la conséquence de la principale. On peut remplacer "tant que" par "tellement que" ou "si bien que".
Exemple : J'ai tant pleuré que j'en ai épuisé toutes mes larmes.
2) Quand "tant" n'a aucune valeur dans la proposition principale : la proposition subordonnée a une valeur temporelle. L'action de la proposition principale se déroule dans l'espace de temps défini par la subordonnée. On peut remplacer "tant que" par "aussi longtemps que".
Exemple : Tant qu'il fut en Lothlorien, Frodon ne ressentit pas le pouvoir de Sauron.

- en tant que
: C'est à la fois une locution adverbiale et une locution conjonctive ! En clair, soit ça sert d'adverbe et il n'y a pas de verbe après, soit ça sert de conjonction et il y a un verbe (mais c'est plus rare). Dans les deux cas il exprime l'idée de cause, souvent liée au statut de la personne dont on parle. On peut le remplacer par "comme, puisque".
Exemples :
Locution adverbiale : En tant que maître-nageur, Robert surveille la piscine.
Locution conjonctive : En tant qu'il s'occupait du ménage, Alfred possédait seul les clés du placard à balais.
Je vous ferai donc remarquer qu'on écrit EN TANT QUE et pas "en temps que" (beuurk).

=> Temps, par contre, est au départ un nom commun, tout simplement : le temps (qui passe, qu'il fait, etc.) Mais l'importance du concept qu'il représente a donné lieu à la création de nombreuses locutions.
En voici quelques-unes :
Le temps de + nom
Le temps que + proposition subordonnée au SUBJONCTIF
Locutions adverbiales : de temps en temps, à temps, au temps pour moi.

Pour l'expression "jusqu'à temps que", l'orthographe n'est pas claire, il semblerait que les deux possibilités existent (soit avec tant, soit avec temps). A votre place j'éviterais de l'écrire, c'est une expression un peu campagnarde à mes yeux, enfin, bref, c'est mon opinion.

7) Or/hors

=> OR (quand ce n'est pas un nom commun désignant un métal précieux) est une conjonction de coordination, c'est à dire qu'elle relie deux propositions indépendantes, comme mais, ou, et, donc, ni et car. Ce mot est donc TOUJOURS en tête de phrase ou de proposition. Si vous écrivez "or" et qu'il ne débute pas une phrase ou un groupe, c'est que vous faites une faute d'orthographe !
Exemples :
Les chats sont mortels. *Or* mon chat est un chat trop bien. Donc mon chat est trop mortel. => *or* est en tête de phrase => c'est bien or.
Je n'aime rien *or* de ce que je possède. => *or* ne débute pas une proposition => ce n'est pas or.

=> HORS est une préposition qui s'utilise seule (rarement), mais aussi et surtout dans la locution prépositionnelle "hors de". En gros, il faut écrire "hors" quand le mot est suivi soit de la préposition "de", soit d'un groupe nominal qui dépend du mot ET SEULEMENT DANS CES CAS !
Exemples :
Il part *or* de la France. => "de" suit *or* => il faut écrire hors.
Je vais voir l'église de Saint Pierre *or* les murs. => "les murs" dépend de *or* => il faut écrire hors.
*Or* ce n'est pas le cas. => "ce n'est pas le cas" ne dépend pas de *or* => il ne faut pas écrire hors mais or.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum