K.W Lockwood [Asparokes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

récit terminé K.W Lockwood [Asparokes]

Message  K.W Lockwood le Lun 8 Fév 2016 - 22:58

- Titre du projet : Asparokes 

- Catégorie : roman

- Genre : Dark Fantasy- 

- Résumé : Tout est cercle. Tout ce qui naît doit mourir, tout ce qui meurt nourrit ce qui doit naître. Mais depuis plusieurs cycles de saisons, l'équilibre est rompu. Les mortels ont infecté le Soma alimentant le monde avec la magie artificielle qu'ils ont crée. Maintenant l'homme crée tout. Sauf une créature. Elle n'est ni humaine, ni animale, ne vient de nulle part et erre à travers le monde en parlant à cette étrange pierre qui lui sert de coeur et qui lui donne d'étranges pouvoirs. Apatride, il fuit sans but, fuyant cette étrange étoile d'émeraude qui l'appelle dans une langue qu'il ne comprend pas. Cette créature, c'est Quéha, le porteur de Rune, l'Asparoke. Il est la clé, soit de la naissance ou de la mort. Il changera Northréa, mais dans quelle direction? 
 
- Présentation du projet :
- Comment le projet est-il né ? : Le projet est né à partir d'une photo. En résumé, en classe de cinquième, j'ai du, dans le cadre d'un travail de composition, écrire une petite histoire de quelques pages à partir d'une photo. A partir d'un portrait intitulé " un chef Huron", j'ai narré l'aventure de Quéha, un guerrier amérindien doté de pouvoirs venus d'une pierre. Content de moi, je l'ai gardé quelques mois dans un coin. Puis un jour, cherchant à tuer l'ennui pluvial du nord, je l'ai ressorti et continué. Asparokes est né. Je me suis rendu compte, après quelques jets, que les histoires fantasy totalement dédiées aux amérindiens étaient très peu nombreuses (ma seule trouvaille est les chroniques des temps obscurs, mais c'est plus orienté sur la culture inuit, tout du moins les amérindiens du grand nord). Fort de ce constat, je me suis dit qu'il serait intéressant de creuser par là. J'ai écrit plusieurs dizaines de nouvelles liées à ce concept, allant du Seigneur des Anneaux version apache, aux contes de la crypte façon Géronimo en passant par les chevaliers de la table ronde peaux-rouges. Puis, en grandissant, j'ai réalisé que tout un monde était établi, j'ai gardé les bases et commencé ma propre histoire. 

- Structure du projet : Mon histoire ne comprend pas forcément de bons et des méchants. Le récit se pose, des problématiques apparaissent, les personnages y répondent selon leur point de vue et les conséquences que cela implique pour eux. Certains d'entre eux agissent bien pour de mauvaises raisons et inversement. Je tente d'amener le lecteur à se faire sa propre histoire grâce à ses propres valeurs et la manière dont il perçoit la situation. Je facilite le travail en amenant un héros totalement neutre, dans la mesure où il ne sait rien du monde où il vit. - Thèmes abordés : le rapport de l'homme face à la nature, la destinée, la solitude, le besoin d'appartenance, la transition d'un ancien monde à un nouveau, la peur du changement. 

- Présentation des personnages principaux : Quéha : héros principal. Grosso modo, il est une sorte d'hybride entre un homme et un animal, portant une pierre à la place du coeur, capable de lui parler et de lui donner des pouvoirs uniques. Personne (même lui), ne sait d'où il vient, il n'a aucun égal dans le monde, il est craint, parfois même traqué par des chasseurs en quête d'un trophée atypique, des magiciens désireux de le disséquer pour comprendre cette aberration de la nature. L'histoire comprend beaucoup de personnages, mais à cause d'une péripétie qui va tomber sur Quéha, tout va changer en cours de route, changeant tout le casting. 

- Informations complémentaires :
- Date de commencement du projet : Octobre 2002 (tout premier jet, que j'ai modifié, plusieurs fois, puis abandonné au profit d'autres ouvrages)  jusque juillet 2013. 

- Durée de travail prévue et/ou souhaitée pour ce projet : Je souhaiterais l'achever pour la fin de l'année, mais mes problèmes de santé et mon boulot compliquent tout. 

- Histoire unique ou série : Trilogie. 

Vous et votre projet :-
 Vos points forts : Certains membres du forum m'ont vanté un style d'écriture assez personnel. Sinon pour ma part, je pense bien maîtriser les descriptions de mon univers, le rendre riche (fruit de dix ans de travail aussi, donc rien de génial), des personnages pas trop baignés de manichéisme. Mais surtout, un bon sens du cliffhanger, je distille bien le suspens et arrive à susciter l'envie rapide de savoir la suite. 

- Vos points faibles : les dialogues. Je suis juste nul, j'ai énormément de mal à les construire, tantôt trop courts, trop longs. J'ai essayé de habilement m'en passer, mais je me suis fait pincé par les membres du forum  . A force de créer des monstres, des pays, des peuples, j'ai rendu le récit trop complexe, je l'ai surchargé en termes obscurs, ce qui déroute beaucoup (mais j'ai réglé le problème, enfin j'ai compris comment le régler). 

- Problèmes/erreurs rencontrés : Problèmes : mon boulot chronophage, une épilepsie très tenace, un récit trop dense, aux termes obscurs, un chromebook qui m'a supprimé 70% de mon boulot, de mes storyboards, de mes notes, de mes cartes. Et un trop grand manque de confiance qui m'empêche de poster mes ébauches et de tout supprimer dès que je vois une critique négative, pensant que le reste est à jeter, vu que je cherche à délivrer une histoire la plus divertissante possible.

- Ce qui vous a aidé / ce qui vous aiderait : Pour le fond, des dizaines de livres qui m'ont aidé à comprendre ce qui fait un bon roman fantasy (Eragon, les Chevaliers d'Emeraude. Pour la forme, le héros au mille visages et le panorama du fantastique et du merveilleux qui brasse les meilleurs auteurs de diverses époques et cultures (riche en enseignement stylistiques, et avec une bibliographie complète). Ce qui m'aiderait : avoir confiance en moi, car ça me bloque vraiment dès que je veux soumettre mes écrits. 

- Méthodes et/ou techniques de travail utilisées et/ou outils de travail : Une bibliothèque immense de livres fantastiques, d'encyclopédies fantasy, de livres d'aide à l'écriture, un dico en ligne de la langue Dakota, des dizaines de blocs notes, un stylo, parfois internet, même si à chaque info google, une bibliothèque meurt (instant dénonciation  ), fiches personnages, historique de mon univers, ses religions, ses peuples, sa politique, les définitions des concepts importants, et j'en oublie (mais c'est le fruit de plusieurs années d'ennui et de boulot, donc pas de quoi crier au génie).

- Objectif(s) recherché(s) : Mettre un point final sur Asparokes. Après avoir écrit mille nouvelles sur le sujet, je souhaiterais concrétiser mon rêve : amener ces trois pages de rédaction de collège à un roman édité. Je me moque de la gloire ou de l'argent, je souhaite juste tenir l'unique exemplaire de cette histoire et me dire : "Voici le fruit de mon travail, que ce soit nul ou génial, je l'ai achevé et c'est de moi." Que ce soit nul, peu m'importe, je souhaite juste achever l'oeuvre de ma vie et me prouver que je peux faire bien. 

Évolution du projet : Je recommence tout à zéro : donc, depuis une semaine, le chapitre 1 est achevé, le 2 en cours. Sinon le background a été travaillé entre octobre 2002 et juillet 2014.


Dernière édition par K.W Lockwood le Lun 8 Fév 2016 - 23:11, édité 1 fois
avatar

K.W Lockwood
Rongeur de critériums
Rongeur de critériums

Dragon Cancer

Emploi/loisirs : Littérature, Ecriture, Lecture, Musique
Date d'inscription : 27/10/2015
Nombre de messages : 50

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  Selkie le Lun 8 Fév 2016 - 23:10

Coucou ! Avant toute chose, je te conseille de mettre un peu en forme ta présentation, ce gros pavé n'est pas très engageant...
Je lis tout ça et je reviens éditer ce post pour te donner un avis - à tout de suite ;)

EDIT:

Alors déjà, Chroniques des Temps Obscurs, je dis oui, oui, oui ! Ca a été ma série préférée pendant des années, du primaire jusqu'à la fin du collège (au moins). Voilà, fallait que je le dise, j'arrête de fangirler maintenant =D

allant du Seigneur des Anneaux version apache, aux contes de la crypte façon Géronimo en passant par les chevaliers de la table ronde peaux-rouges
Au risque d'apparaître décourageante, je dois avouer que je m'inquiète un peu en lisant ça. N'oublie pas que tu parles de peuples qui ont subi un génocide, dont la culture est toujours dénigrée et les conditions de vie difficiles - vie dans les réserves, chômage, alcoolisme, violence, suicide... Donc c'est toujours assez délicat quand des auteurs extérieurs en mal d'ésotérisme et spiritualité viennent s'approprier tout ça. Je vais ajouter quelques liens à la fin du post, si jamais tu as envie de creuser un peu le sujet, histoire d'éviter les faux-pas.

Mon histoire ne comprend pas forcément de bons et des méchants. Le récit se pose, des problématiques apparaissent, les personnages y répondent selon leur point de vue et les conséquences que cela implique pour eux.
Très bon point ! :pompom:

Je facilite le travail en amenant un héros totalement neutre, dans la mesure où il ne sait rien du monde où il vit.
Voilà qui pique ma curiosité : comptes-tu reprendre des éléments du conte philosophique ? Ça me fait penser à Candide :)


Thèmes abordés : le rapport de l'homme face à la nature, la destinée, la solitude, le besoin d'appartenance, la transition d'un ancien monde à un nouveau, la peur du changement.
Les trois derniers thèmes me parlent beaucoup, j'ai hâte de voir la façon dont tu vas les développer.

Quéha : il est une sorte d'hybride entre un homme et un animal
Hum... Il n'y a pas assez d'éléments pour en juger, mais attention à ne pas te rapprocher du mythe du bon sauvage en symbiose avec la nature, là. Méfiance :face:

portant une pierre à la place du coeur
Poétique, j'aime l'idée ! Pareil, j'ai hâte de voir comment tu vas développer ça.

L'histoire comprend beaucoup de personnages, mais à cause d'une péripétie qui va tomber sur Quéha, tout va changer en cours de route, changeant tout le casting.
Intéressant, on peut en savoir plus ? :D

livres qui m'ont aidé à comprendre ce qui fait un bon roman fantasy (Eragon, les Chevaliers d'Emeraude.
Ouch ! Attention, ce sont quand même des bouquins bourrés de clichés ! Mais c'est vrai que si tu maîtrise les codes et les lieux communs du genre, tu dois pouvoir t'amuser à jouer avec. Prudence tout de même ;)

Ce qui m'aiderait : avoir confiance en moi, car ça me bloque vraiment dès que je veux soumettre mes écrits.
Oh, mais non ! Faut pas avoir peur, tout le monde est gentil sur le fofo :beebee:

J'arrive au bout, et conclusion : j'espère que ce manque de confiance ne va t'empêcher de poster, parce que je suis curieuse d'en lire plus. Attention aux écueils, par contre ! :twisted:

Sur ce, voilà quelques liens pour aller un peu plus loin, ça peut toujours servir (enfin, en supposant que tu ne les connaisse pas déjà :P )

____A propos de l'appropriation culturelle
La problématique de l'appropriation culturelle
What is cultural appropriation
7 offensive mistakes well-intentioned writers make

____A propos de la notion d'appartenance, et notamment au sein d'une communauté amérindienne, je ne peux que te conseiller un des livres préférés : Indian Killer de Sherman Alexie, un auteur spokane (ainsi que le reste de son œuvre, d'ailleurs). C'est une vraie mine d'informations et de réflexion, et une sacrée claque qu'on se prend dans la figure - et j'arrête là sinon je vais disserter pendant des heures xD

____Sur la culture amérindienne en général, il y a cet excellent site que tu connais peut-être déjà : http://www.native-languages.org

Voilà pour l'instant, j'espère pouvoir t'aider un peu - et que je ne t'ai pas découragé avec mes quelques objections, ce n'est vraiment-vraiment-vraiment pas le but. Au plaisir de te lire ^^
avatar

Selkie
À la fin de l'envoi, je touche !
À la fin de l'envoi, je touche !

Buffle Vierge

Emploi/loisirs : Grande Prêtresse du Gras
Date d'inscription : 29/01/2015
Nombre de messages : 1233
Avatar © : Selkie

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  K.W Lockwood le Mar 9 Fév 2016 - 9:39

Merci pour cette réponse développée. 

En ce qui concerne le passage "Seigneur des Anneaux..." Ce n'était qu'un mauvais trait d'esprit. Ce que je vouais dire, c'est que j'ai exploré diverses façons de mêler culture amérindienne avec la fantasy moderne. 

Il est évident que j'ai toujours écrit Asparokes avec un profond respect pour cette culture. Je prends même un temps colossal pour tenter d'être le plus juste possible en ce qui concerne leur culte, leurs coutumes, leurs interactions sociales. 

Quant au côté hybride de mon héros, ce n'est pas une métaphore. Quand il ne prend pas de forme animale (il est capable de se transformer en tout ou partie de n'importe quel animal, de les comprendre et de les commander parfois), il ressemble à un humain aux yeux d'or comme ceux des félins, avec de longues plumes rouges orangées en guise de chevelure et une queue de chat. Il est capable de se tenir comme un homme et de se fondre dans la masse en se déguisant, mais quand il est seul, il se tient un peu comme le ferait un singe. 

J'avoue ça fait étrange de dire ça comme ça, mais disons qu'au début du récit, Quéha se tient bizarrement, cela tient au fait qu'il est rejeté par les animaux qui malgré ses transformations savent qu'il n'est pas des leurs, et par les humains qui font de même et cherchent même à le tuer. Mais cela est développé dans l'histoire. 

En ce qui concerne l'appropriation culturelle, grand merci pour les liens. Même si j'ai toujours écrit avec un profond respect pour cette culture et en essayant d'éviter les écueils, j'ai toujours écrit Asparokes avec une certaine crainte d'offenser malgré moi. Je travaille ça depuis plusieurs mois (une crise menée à l'hôpital m'a donné le déclic, allez savoir pourquoi.). Par contre, ça peut faire cliché et présomptueux, mais je me suis toujours promis, si Asparokes s'avérait rentable, d'en déverser des gains pour cette communauté et de l'aider autant que je le pourrais, histoire de pallier. 

Quant à Eragon et Cie, c'était juste pour identifier les lieux communs et m'amuser avec. Je sais qu'inévitablement je risque de tomber dedans, c'est humain, mais j'essaie d'innover un peu, de trouver des pistes, mais aussi de voir comment ces récits se construisent. 

Voilà, j'ai tenté d'éclaircir au mieux.
avatar

K.W Lockwood
Rongeur de critériums
Rongeur de critériums

Dragon Cancer

Emploi/loisirs : Littérature, Ecriture, Lecture, Musique
Date d'inscription : 27/10/2015
Nombre de messages : 50

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  mariedanj le Mar 9 Fév 2016 - 11:24

Ton projet m'a toujours fait de l'oeil et je suis vraiment heureuse de voir que tu y replonges. J'ai vraiment hâte de voir comment tu gères ces concepts et tu jongles avec tous ces éléments.

les dialogues. Je suis juste nul
N'étant pas une As moi non plus, je ferai de mon mieux pour aider comme je peux. (Ouais, comme deux aveugles qui cherchent à voir. Super.)

chromebook qui m'a supprimé 70% de mon boulot
:affraid: Sh*&?*&?*/$?t de m*&/*rde ! Ça doit être terriblement démoralisant ! Mais tu es tenace, tu es encore ici à nous montrer ton projet. Il te tient par le coeur et les tripes celui-là, je comprends pourquoi tu n'abandonnes pas. Il ne veut pas. Leçon du jour : faites des backup en ligne les amis!!!! Un fichier zip encrypté sur un cloud, c'est simple et ça coûte rien !

je souhaite juste achever l'oeuvre de ma vie et me prouver que je peux faire bien.

Ah ça, plusieurs connaissent ce sentiment. Juste "ne pas mourir avec une symphonie inachevée... "

j'ai toujours écrit Asparokes avec une certaine crainte d'offenser malgré moi.
Et comme tu en as conscience, au moins tu demeures alerte. Comme tu disais, ton approche de la fantasy avec une nuance amérindienne est très peu abordée alors tu patauges dans l'inconnu. Si tu réussis par contre, tu seras un pionnier du genre !

une crise menée à l'hôpital m'a donné le déclic, allez savoir pourquoi
Bein, ton cerveau avait vraiment un message à te faire passer ! Tu peux ajouter dans tes points forts : tenace et déterminé. Vraiment.

J'ai hâte de voir cette réécriture de ton récit ! Au plaisir !
avatar

mariedanj
Chante Maldoror
Chante Maldoror

Serpent Sagittaire

Date d'inscription : 24/09/2015
Nombre de messages : 1901
Avatar © : les Internets

http://www.mariedanjou.com

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  K.W Lockwood le Mar 9 Fév 2016 - 18:02

Merci Mariednj, avec ma femme ça me fait deux fans! C'est du buzz! 

En tout cas je tiens à te remercier (je remercie aussi le forum et ceux avec qui je cause littérature, débat ou critique leurs oeuvres et vice-versa), particulièrement pour avoir été la première du forum à critiquer de façon très objective et constructive mes écrits et à m'encourager dans ma démarche. 

Comme vous me faites toutes deux les mêmes critiques, je suis sur de cibler les bons problèmes, vu que vous jugez objectivement. 

En remerciement, j'ai posté séant le nouveau premier chapitre d'Asparokes. Il ne regorge pas de dialogue :lol: (pas encore, je n'ai pas jugé utile d'en mettre, vu que je me concentre sur une action spécifique et que Quéha est complètement seul face à un danger). Par contre, j'ai suivi tes conseils et introduit Quéha quasiment dès le début (en tout cas, assez pour que le lecteur se fasse une idée de sa mentalité, mais assez brièvement, ses bases se poseront dans le chapitre suivant, au calme^^). Puis j'ai épuré,  j'ai dégagé 90% des termes obscurs et complexes issus de mon univers, distillant un par ci, par là, en fonction des situations. 

Asparokes a beaucoup changé. Les amérindiens y sont toujours présents, mais j'ai supprimé les autres royaumes alentours pour concentrer l'histoire que sur eux, avec des clans qui se combattent, ceux qui verront Quéha comme un esprit sacré, d'autres comme une arme servant à dominer les autres clans et ceux qui le voient comme une aberration de la nature à envoyer manu militari dans le feu. 

J'espère avoir vite ton avis, et celui d'autant de stylovores possibles, car je suis chargé à bloc maintenant!
avatar

K.W Lockwood
Rongeur de critériums
Rongeur de critériums

Dragon Cancer

Emploi/loisirs : Littérature, Ecriture, Lecture, Musique
Date d'inscription : 27/10/2015
Nombre de messages : 50

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  K.W Lockwood le Mar 9 Fév 2016 - 18:06

@Selkie a écrit:
L'histoire comprend beaucoup de personnages, mais à cause d'une péripétie qui va tomber sur Quéha, tout va changer en cours de route, changeant tout le casting.
Intéressant, on peut en savoir plus ? :D
En fait Selkie (je spoil, mais c'est pas grave, je donne juste les grosses lignes, faudra lire Asparokes pour comprendre les tenants et les aboutissants). 


Dans le premier tome, Quéha est un solitaire rejeté par les humains à cause de son apparence et ses pouvoirs, il est soit rejeté, soit traqué comme une bête. Sous des airs faussement cyniques et misanthropes, il souffre de n'avoir ni passé ni avenir. Cependant, la découverte de son réel potentiel et de sa provenance (une certaine pierre  :D), va semer une vraie pagaille. 


1) D'un côté, on trouve ceux qui pensent que son destin est de trouver un moyen de détruire la magie artificielle crée par les mortels : la Mana, ressuscitant le Soma, la magie naturelle, ayant crée le monde et à l'origine de tout. 
2) D'autres pensent qu'il est le fils des anciens dieux, envoyé par ces derniers pour rétablir le cercle brisé en détruisant le monde pour permettre d'en construire un nouveau.
3) Les derniers qui voient Quéha comme une aberration de la nature à disséquer pour comprendre son fonctionnement et parvenir à recréer ses pouvoirs. 


Au cours du récit, il réunit une brave bande composée de certains qui pensent qu'il est celui qui doit détruire la Mana pour permettre à la nature de reprendre ses droits, d'autres qui veulent l'aider par amitié, certains qui peuvent grâce à ses actions trouver un profit personnel, d'autres qui cherchent la gloire, la rédemption, qui cherchent la vengeance (l'ennemi de mon ennemi, quoi...), et enfin d'autres qui ont juste eu la malchance d'être embarqués dans l'histoire contre leur volonté et qui n'ont d'autre choix que de le suivre. 


En gros, Quéha s'intéresse à tout le monde, cherche désespérément une place, mais tout le monde le rejette, le déteste ou l'utilise pour servir diverses causes sans chercher à l'intégrer dans une communauté. Il n'est qu'un outil.


A la fin du premier tome, alors que Quéha commence à comprendre le monde qui l'entoure, qu'il arrive à percevoir la place qu'il occupe dans la marche du monde, qu'il se sent pratiquement accepté dans une communauté, il se retrouve propulsé dans un autre monde à cause d'un portail Elvenide que ses pouvoirs ont involontairement activé. 


Dans le second tome, Quéha est complètement paumé. Il ne reconnaît rien, n'a aucun point de repère, c'est une immense forêt en plein automne. Il s'est retrouvé en fait dans le royaume des morts, la où initialement, les âmes défuntes sont purifiées par le Soma avant d'être renvoyées dans le monde physique pour donner naissance à une nouvelle forme de vie. Mais la Mana a empoisonné le monde des morts qui commence à se déliter, comme un corps gangrené. Les rôles s'inversent, vu que les habitants du royaume des morts sont des créatures étranges alors que lui a pris l'apparence d'un vrai humain et qu'il se retrouve sans aucun pouvoir. Il va voir le monde sous les yeux de ses anciens juges. Le problème est très simple, trois "camps" : 
1) Les morts empoisonnés qui détruisent tout, 
2) Ceux qui tentent de mélanger Soma et Mana pour devenir les nouveaux dieux,
3) Les derniers qui cherchent à survivre, soit en empêchant la catastrophe, où en trouvant un moyen de sortir. 


Une solution se profile, il peut devenir la clé de l'énigme, mais son amertume vont l'amener à reprendre sa route en solitaire, ne cherchant qu'à sauver sa propre vie. En gros, il intéresse tout le monde, mais lui fuit tout contact avec les autres, rejette tout ce qui est différent de lui, manipule ceux dont il a besoin pour ses plans.




Dans le dernier tome, Quéha rentre à la maison, mais il y a un petit problème. Le deuxième tome se déroule dans un laps de temps différent. Quéha croit avoir passé sept jours hors de Northréa, mais il s'y est passé 10.000 ans! Quéha se retrouve plongé dans un monde complètement différent, où tout a changé. 

Ce monde voit s'affronter : 
1 ) Les partisans de la Mana, la magie artificielle, celle qui a provoqué les cataclysmes précédant Asparokes, désireux de rendre la magie contrôlable, accessible à tous, et non à une théocratie élitiste. Ils sont divisés sur la question de la technologie, mais l'idée c'est que la magie artificielle et le progrès sont les piliers de l'avenir. 

2) Les partisans du Soma qui considèrent la Mana comme une magie contre nature (cette dernière a été crée par les mortels, contrairement au Soma) et se dressent contre la technologie menaçant l'équilibre naturel.

3) Les partisans de la technologie, qui considèrent la magie comme une arme trop dangereuse et aléatoire, estimant que seul le progrès peut amener les mortels à se transcender, traquant de facto les "mages" (ceux qui usent de la Mana) et les "chamans" (qui usent du Soma), ainsi que les Aetherkain (groupe qui réunit les elfes, les nains, les orks, les géants, bref toutes les nations non humaines)


Voilà les péripéties qui chamboulent le casting et l'histoire. Pratiquement aucune constante. Il y a Quéha bien sur, mais au fur et à mesure de ses aventures, il change de rôle, passant d'une mentalité à une autre, faisant des choix différents, rendant son identité et ses inclinaisons morales très floues. Et le fait de sans cesse bouleverser le casting rend sa quête identitaire encore plus complexe. 
avatar

K.W Lockwood
Rongeur de critériums
Rongeur de critériums

Dragon Cancer

Emploi/loisirs : Littérature, Ecriture, Lecture, Musique
Date d'inscription : 27/10/2015
Nombre de messages : 50

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  C. Kean le Mer 10 Fév 2016 - 9:36

Comme Selkie, je retiens cet étrange personnage qui a une pierre à la place du cœur et qui, quoique tu le dises mi-homme, mi-animal, n'appartient à aucun de ces deux mondes.
Et j'aime bien aussi cette opposition claire entre mort et naissance, pas entre mort et vie, là tu entres dans quelque chose de tout de suite beaucoup plus mystérieux en ciblant les moments de passages auxquels il est difficile d'entendre quelque chose.
Par contre, attention aux répétitions, il y en a deux ou trois qui trainent juste dans le résumé, je devine que c'est quelque chose qui te poursuit un peu non ?
Je viendrai prochainement m'acharner sur tes dialogues :clown:

Du coup c'est une trilogie, et tu en es au premier tome c'est ça ?
avatar

C. Kean
◆ Admin théinophile ◆
◆ Admin théinophile ◆

Singe Cancer

Emploi/loisirs : Etudie la psychologie à mains nues ; prostitue mots, romans, nouvelles (sacré bordel)
Date d'inscription : 27/12/2010
Nombre de messages : 3368
Avatar © : dunno

https://ckeanauteur.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  K.W Lockwood le Mer 10 Fév 2016 - 10:42

Chère Carmilla K. 

Oui, c'est une trilogie. J'ai écrit les manuscrits des trois livres. J'avais entamé le premier sur pc, mais j'ai perdu mes données suite à un virus. Du coup je retape tout, puis grâce à vos conseils avisés, j'ai compris que mon récit était trop alourdi par des termes et des créatures personnelles qui font décrocher le lecteur. Du coup, je retape tout en épurant les chapitres, présentant progressivement mon univers. Mais sur mes dizaines de parchemins reliés et couverture cuir à l'ancienne (je suis né au XVIIIe ^^), j'ai terminé la trilogie dans les grosses lignes. Me reste plus qu'à la modifier en tenant compte de vos conseils et de vos critiques.
avatar

K.W Lockwood
Rongeur de critériums
Rongeur de critériums

Dragon Cancer

Emploi/loisirs : Littérature, Ecriture, Lecture, Musique
Date d'inscription : 27/10/2015
Nombre de messages : 50

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: K.W Lockwood [Asparokes]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum