Armada [L'Appel du vide]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

récit terminé Armada [L'Appel du vide]

Message  Armada le Dim 21 Fév 2016 - 20:20

:bande5:
Bienvenue Invité,
sur mon projet de théâtre poétique.

bandebasse




________Titre du projet :
____L'Appel du vide

________Catégorie :
____Théâtre

________Genre :
____Personnellement, j'ai tendance à parler, ces derniers temps, de surréalisme romantique. C'est pour l'instant une des étiquettes qui me colle le mieux. Mais attention, pas le romantisme à papa de Hugo, le romantisme allemand de Friedrich, ou l'anglais de Turner, Byron, Coleridge, (même ce petit saligaud de Musset pour les frenchies). Un romantisme plus insulaire. Ouvert sur le monde, l'aventure et l'exploration. Qui, plutôt que de politiser le monde, s'émerveille face à lui. J'en ai marre de cette résurgence actuelle qu'a l'art de se politiser ou de se commercialiser à outrance, merde, il est où le rêve ?

________Résumé :
____Les aventures poétiques d'un panthéon de personnages aux travers des méandres de la création et du sentiment. Une fresque épique et aventureuse, aux confins de la littérature musicale, pianotant entre l'espace, le temps et la signification, à bord d'une Karmann Ghia, une Rickenbacker 4001 dans les mains comme un cœur battant.

Présentation du projet :
________Comment le projet est-il né ? :
____Je fais des projets tout le temps, et après avoir fini mon premier recueil et lancé le second, que je finirai peut-être bientôt, histoire de tourner une page littéraire de ma vie. J'ai le désire de naviguer ailleurs ; la poésie m'attire moins qu'avant. C'est le théâtre poétique qui m'intéresse en présent.

________Structure du projet :
____Une pièce en actes et en cènes, la structure sera fonction du fond, donc, à l'heure actuelle, les détails manquent. Disons que pour le premier recueil c'était le concerto en 3 mouvements, avec le troisième en suspend et constituant le second recueil. Ce livre-ci sera une pièce. Comme une sorte de recueil théâtrale d'actes liées, mêlées entre eux dans une spirale scénaristique jusqu'à l'ascension poétique libératrice.
Partant de la Bibliothèque de Babel pour monter jusqu'en haut de la Tour. Dans un sens ou dans l'autre. Et contempler l'abyme.

________Thèmes abordés :
____Le vertige et la révolte métaphysique, le sentiment, la destruction du contentement et le réenchantement du monde. Puis l'amour, car je ne suis jamais qu'une infatigable romantique. Et enfin le sex, l'alcool, le rock'n'roll, l'autodestruction, le roadtrip, la sueur, etc. Etc. Etc. La violence qui me manquait peut-être avant. Et puis, et puis. Je ne sais pas. Une peinture. Le romantisme. Ma poésie m'est parfois trop guindée, et je crois que j'ai envie d'en faire un truc un peu plus rugissant et viscéral. Moins courtoise. La transformation s'opère au fur et à mesure des écrits en ce moment. Là je suis assez remontée et reboostée par le pouvoir du metal ! Une page littéraire se tourne.
Et pour rebondir sur ce que disait Militza dans son post de présentation :
@Militza a écrit:La mythologie est la "tarte à la crème" de l'histoire religieuse grecque : on accumule un stock considérable d'interprétations (historiques, anthropologiques, psychanalytiques...), si bien qu'aujourd'hui on lit tout et son contraire à propos de nombreux mythes.
Le problème, c'est qu'une grande partie de notre monde artistique s'est construite sur le mythe du mythe. Et c'est bien cette impression des mythes originaux qui m'intéresse et l'adaptation comme les lectures que l'on en a fait.


________Présentation des personnages principaux (liste non exhaustive) :
____—TOI, l'altérité.
____—LA MUSE AUX CHEVEUX D'AUTOMNE.
____—MOI, le miroir.
____—ARMAGEDDON.
____—LE LÉVIATHAN.
____—PROMÉTHÉROS, le désir de la flamme.
____—OXFORD À LA TÊTE DE BISON, Thésée et le Minotaure à la fois.
____—LES MYOSOTIS.
____—SALOMÉ, et son plateau d'argent.
____—L'ALBATROS, trop grand.
____—MR. DATA, l'ordinateur central.
____—LA LUNE.
____—LE SOLEIL.
____—DU TEQUILA, l'essence.
____—L'ANGE DE DOULEUR.
____—LA TOMBE.
____—UNE VOLKSWAGEN KARMANN GHIA DÉCAPOTABLE ROUGE, le début du roadtrip.
____—UNE RICKENBACKER 4001 FIREGLO, la partition, la route.
____—UN CHŒUR D' PERSONNES, dans la poitrine, toujours.

Informations complémentaires :
________Date de commencement du projet :
____Le 21/02/2016.

________Durée de travail prévue et/ou souhaitée pour ce projet :
____Le temps qu'il faudra (1 ans ce serait déjà bien).

________Histoire unique ou série :
____Pièce unique qui se diluera dans le reste de mon œuvre.

Vous et votre projet :
________Vos points forts :
____De la passion à revendre et des sources d'inspiration diverses et variées. Un style qui deviens de plus en plus propre, unique à ma plume. Des bases littéraires de plus en plus solide, et l'envie d'innover, de créer, d'avancer. Puis, une transdisciplinarité permettant la multiplicité et la variété des outils de réalisation littéraire.

________Vos points faibles :
____Un poil dans la main digne de la Tour Eiffel. La procrastination, la maladie du siècle. Et si le théâtre n'est pas une découverte pour moi, j'en ai bien moins l'expérience que la poésie.

________Problèmes/erreurs rencontrés :
____Je débute.

________Ce qui vous a aidé / ce qui vous aiderait :
____Aller au théâtre encore plus souvent, en étudier plus, toujours plus. Mais j'ai de quoi faire ! Une bibliothèque bien fournie dans ma chambre.

________Méthodes et/ou techniques de travail utilisées et/ou outils de travail :
____Beaucoup de travail à la maison ou en ateliers d'écriture. Je constitue une sorte de palette de mots, de vers et de références pour peindre ensuite sur la toile littéraire. Il me faut faire, alors, plein de croquis, travailler mes premières partitions.

________Objectif(s) recherché(s) :
____Faire la plus incroyable pièce de poésie du monde. Ah ha ha ha ! Mais l'ambition ça peut aider.

Évolution du projet
— 21/02/2016 : Lancement du projet de manière officielle.

:bande5bis:


Dernière édition par Armada le Mar 23 Fév 2016 - 23:44, édité 4 fois
avatar

Armada
Moine copiste
Moine copiste

Singe Gémeaux

Emploi/loisirs : Poëtessamurai
Date d'inscription : 05/02/2016
Nombre de messages : 89
Avatar © : Twiggy

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: Armada [L'Appel du vide]

Message  Atissa le Lun 22 Fév 2016 - 14:04

Eh bien eh bien, que dire... Ce projet a déjà l'air très riche même si cette fiche lui laisse encore beaucoup d'aspects tout à fait mystérieux (et heureusement ! Cela n'attise que d'autant plus ma curiosité ~) Je suis impressionnée par le nombre d'influences que tu projettes de croiser dans cet univers, mais ces choix me paraissent judicieux, pleins de questionnements et de liens qu'on ne ferait pas forcément au premier abord, et pourtant qui fonctionnent bien.
Je suis frappée notamment par la liste des personnages, qui va chercher aussi bien du côté du tragique grec que du romantisme, du côté de la Bible, de la musique, de Baudelaire (Baudelaire ! :coeur: ) avec un côté onirique et surréaliste par là dessus. Autant de références qui me parlent bien, aussi ais-je franchement hâte de découvrir les premières ébauches de ce projet.

Alors hop hop, au travail ! J'espère que nous serons plusieurs dans les parages à te motiver, et à t'aider à lutter contre ce nouveau mal du siècle - qui n'est plus tant l'ennui baudelairien que cette affreuse procrastination à laquelle je succombe aussi souvent ~

Beaucoup de travail à la maison ou en ateliers d'écriture. Je constitue une sorte de palette de mots, de vers et de références pour peindre ensuite sur la toile littéraire. Il me faut faire, alors, plein de croquis, travailler mes premières partitions.

Oh je me retrouve beaucoup dans cette attitude ! Comme toi, j'ai ressenti le besoin de lire énormément, de travailler longuement ma plume et les directions que je voulais prendre avant de me lancer dans la rédaction de mon Delenda. Poésie, théâtre, romans, mais aussi livres d'histoire, de philosophie, de sociologie, je me rends compte que j'ai cumulé aussi énormément d'influences très hétérogènes dans mon univers - allant du baroque noir de la fin XVIe à l'absurde, en passant par "la Folie" d'Erasme, le gothique et le romantisme anglais, le tragique grec, ou encore des réflexions du côté de Bourdieu, Foucault, Arendt... Sans compter l'opéra et la peinture. Bref, c'est intéressant de voir d'autres auteurs fonctionner ainsi, avoir besoin de cet énorme travail d'exploration pour se construire.
Et les ateliers d'écriture par dessus tout ça ! J'avoue que c'est un excellent moyen d'exploration également, j'ai eu la chance de pouvoir participer aussi au lycée à des ateliers d'écriture, qui m'ont fait découvrir un tas d'expérimentations que je continue encore à appliquer pour me dérouiller la plume et l'imaginaire.
Tout ça promet !

de surréalisme romantique. C'est pour l'instant une des étiquettes qui me colle le mieux. Mais attention, pas le romantisme à papa de Hugo, le romantisme allemand de Friedrich, ou l'anglais de Turner, Byron, Coleridge, (même ce petit saligaud de Musset pour les frenchies). Un romantisme plus insulaire. Ouvert sur le monde, l'aventure et l'exploration. Qui, plutôt que de politiser le monde, s'émerveille face à lui.

Oooooh que oui ! Les Romantiques anglais et allemands bon sang ! morph
Côté Hugo, je n'adhère pas trop à sa poésie non plus, en revanche son théâtre et certains de ses romans m'intéressent énormément. Un, surtout, qui m'a beaucoup marquée, justement parce que c'est certainement le roman le plus "bizarre" et le plus symboliste du père Hugo : L'Homme qui rit. Et puis bon, un roman du monstrueux, ça me parle.
Pour la politique, je suis assez de ton avis : je n'aime pas quand elle trop franchement marquée et orientée dans un texte, il est cent fois préférable de donner le monde à voir, et de laisser le lecteur libre de faire son travail interprétatif, ou tout simplement contemplatif. Et puis je plussoie : il y a grand besoin de réenchanter le monde, j'aime beaucoup m'attacher à relire le réel à la lumière des mythes, des images, de la peinture... On n'a pas besoin d'y tartiner de la morale, ça c'est l'affaire du lecteur - s'il le souhaite.

Voilà voilà, tout ça s'annonce riche et intéressant à suivre !
avatar

Atissa
Il pleure de mon firmament des années lumières et j'en laisse
Il pleure de mon firmament des années lumières et j'en laisse

Singe Sagittaire

Emploi/loisirs : Master Lettres-Modernes. Spécialité : le monstre dans la littérature. Loisirs : dessin, BD, écriture
Date d'inscription : 27/05/2012
Nombre de messages : 4995
Avatar © : Atissa

http://www.jcroset-couleurs.com

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: Armada [L'Appel du vide]

Message  C. Kean le Mar 23 Fév 2016 - 15:24

J'en ai marre de cette résurgence actuelle qu'a l'art de se politiser ou de se commercialiser à outrance, merde, il est ou le rêve ?
Il faut re-chevauchée Pégase. Le surréalisme romantique me semble une bonne mise en selle dans l'émerveillement du monde, et l'émerveillement de soi.

Le vertige et la révolte métaphysique, le sentiment, la destruction du contentement et le réenchantement du monde. Puis l'amour, car je ne suis jamais qu'une infatigable romantique. Et enfin le sex, l'alcool, le rock'n'roll, l'autodestruction, le roadtrip, la sueur, etc. Etc. Etc. La violence qui me manquait peut-être avant. Et puis, et puis. Je ne sais pas. Une peinture. Le romantisme.
Tout ça prend la tournure d'un enfant sauvage, terrible et boudeur avec sa guitare, son front luisant et son trop grand choeur en city diner, pompe à essence, du rock dans les cimetières pour faire saigner les héros - ils sont nés pou cela - et en bout de route la falaise du temps à cueillir. Donc on dit OUI.

Un poil dans la main digne de la Tour Eiffel.
*sort la bonne vieille hache des familles*
NE BOUGE PAS :face:

Faire la plus incroyable pièce de poésie du monde. Ah ha ha ha ! Mais l'ambition ça peut aider.
C'est audacieux mais personne n'en est mort. Au pire tu seras la première à le faire et ça sera déjà quelque chose héhé ~
avatar

C. Kean
◆ Admin théinophile ◆
◆ Admin théinophile ◆

Singe Cancer

Emploi/loisirs : Etudie la psychologie à mains nues ; prostitue mots, romans, nouvelles (sacré bordel)
Date d'inscription : 27/12/2010
Nombre de messages : 3232
Avatar © : Clément Louis

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: Armada [L'Appel du vide]

Message  Armada le Mar 23 Fév 2016 - 18:35

@Atissa a écrit:Eh bien eh bien, que dire... Ce projet a déjà l'air très riche même si cette fiche lui laisse encore beaucoup d'aspects tout à fait mystérieux (et heureusement ! Cela n'attise que d'autant plus ma curiosité ~) Je suis impressionnée par le nombre d'influences que tu projettes de croiser dans cet univers, mais ces choix me paraissent judicieux, pleins de questionnements et de liens qu'on ne ferait pas forcément au premier abord, et pourtant qui fonctionnent bien.
Si ça te semble bien fonctionner c'est bon signe pour l'univers que je constitue alors ! ^^ C'est difficile, mais j'essaye de rassembler une masse mythologique de l'antique au contemporain avec le maximum de liens thématiques et esthétiques possibles.

@Atissa a écrit:Je suis frappée notamment par la liste des personnages, qui va chercher aussi bien du côté du tragique grec que du romantisme, du côté de la Bible, de la musique, de Baudelaire (Baudelaire ! :coeur: ) avec un côté onirique et surréaliste par là dessus. Autant de références qui me parlent bien, aussi ais-je franchement hâte de découvrir les premières ébauches de ce projet.
Sous peu, je l'espère, poster ne serait-ce que le prologue, histoire d'installer le tout.

@Atissa a écrit:Alors hop hop, au travail ! J'espère que nous serons plusieurs dans les parages à te motiver, et à t'aider à lutter contre ce nouveau mal du siècle - qui n'est plus tant l'ennui baudelairien que cette affreuse procrastination à laquelle je succombe aussi souvent ~
Je commence déjà à tracer les première lignes du projet et à étudier les structures possible, comme le ton général, ou les outils littéraires. C'est plutôt bon signe. Mais ce n'est que le début, le plus "excitant".

@Atissa a écrit:Oh je me retrouve beaucoup dans cette attitude ! Comme toi, j'ai ressenti le besoin de lire énormément, de travailler longuement ma plume et les directions que je voulais prendre avant de me lancer dans la rédaction de mon Delenda. Poésie, théâtre, romans, mais aussi livres d'histoire, de philosophie, de sociologie, je me rends compte que j'ai cumulé aussi énormément d'influences très hétérogènes dans mon univers - allant du baroque noir de la fin XVIe à l'absurde, en passant par "la Folie" d'Erasme, le gothique et le romantisme anglais, le tragique grec, ou encore des réflexions du côté de Bourdieu, Foucault, Arendt... Sans compter l'opéra et la peinture. Bref, c'est intéressant de voir d'autres auteurs fonctionner ainsi, avoir besoin de cet énorme travail d'exploration pour se construire.
Effectivement, toute une méthodologie commune ! ^^

@Atissa a écrit:Et les ateliers d'écriture par dessus tout ça ! J'avoue que c'est un excellent moyen d'exploration également, j'ai eu la chance de pouvoir participer aussi au lycée à des ateliers d'écriture, qui m'ont fait découvrir un tas d'expérimentations que je continue encore à appliquer pour me dérouiller la plume et l'imaginaire.
C'est motivant, surtout quand on a la chance d'avoir un groupe de travail vraiment qualitatif, et en plus, l'auteure qui nous "dirige" est une très grande poétesse, et est devenue une amie indispensable à ma construction littéraire.

@Atissa a écrit:Tout ça promet !
Le temps nous le dira !

@Atissa a écrit:Oooooh que oui ! Les Romantiques anglais et allemands bon sang ! morph
Côté Hugo, je n'adhère pas trop à sa poésie non plus, en revanche son théâtre et certains de ses romans m'intéressent énormément. Un, surtout, qui m'a beaucoup marquée, justement parce que c'est certainement le roman le plus "bizarre" et le plus symboliste du père Hugo : L'Homme qui rit. Et puis bon, un roman du monstrueux, ça me parle.
Depuis le temps il faudrait vraiment que je le lise. Ça me serait presque même indispensable.

@Atissa a écrit:Pour la politique, je suis assez de ton avis : je n'aime pas quand elle trop franchement marquée et orientée dans un texte, il est cent fois préférable de donner le monde à voir, et de laisser le lecteur libre de faire son travail interprétatif, ou tout simplement contemplatif. Et puis je plussoie : il y a grand besoin de réenchanter le monde, j'aime beaucoup m'attacher à relire le réel à la lumière des mythes, des images, de la peinture... On n'a pas besoin d'y tartiner de la morale, ça c'est l'affaire du lecteur - s'il le souhaite.
On est d'accord.

@Atissa a écrit:Voilà voilà, tout ça s'annonce riche et intéressant à suivre !
Voilà qui est motivant pour la suite !



Carmilla K. a écrit:Il faut re-chevauchée Pégase. Le surréalisme romantique me semble une bonne mise en selle dans l'émerveillement du monde, et l'émerveillement de soi.

Carmilla K. a écrit:Tout ça prend la tournure d'un enfant sauvage, terrible et boudeur avec sa guitare, son front luisant et son trop grand choeur en city diner, pompe à essence, du rock dans les cimetières pour faire saigner les héros - ils sont nés pou cela - et en bout de route la falaise du temps à cueillir. Donc on dit OUI.
Ma poésie m'est parfois trop guindée, et je crois que j'ai envie d'en faire un truc un peu plus rugissant et viscéral. Moins courtoise. La transformation s'opère au fur et à mesure des écrits en ce moment. Là je suis assez remontée et reboostée par le pouvoir du metal ! Une page littéraire se tourne.

Carmilla K. a écrit:*sort la bonne vieille hache des familles*
NE BOUGE PAS :face:
Essaye de me laisser un doigt ou deux histoire de pouvoir continuer à écrire ! :tongue:

Carmilla K. a écrit:C'est audacieux mais personne n'en est mort. Au pire tu seras la première à le faire et ça sera déjà quelque chose héhé ~
Ah ça ! Non, personne n'en est mort ! Au contraire ! On verra donc ce que peu donner un roadtrip métaphysique dans une pièce de théâtre poétique.
avatar

Armada
Moine copiste
Moine copiste

Singe Gémeaux

Emploi/loisirs : Poëtessamurai
Date d'inscription : 05/02/2016
Nombre de messages : 89
Avatar © : Twiggy

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: Armada [L'Appel du vide]

Message  Lupanar le Sam 23 Avr 2016 - 11:14

On peut en lire certains textes/extraits de ton projet ?
avatar

Lupanar
Moine copiste
Moine copiste

Dragon Capricorne

Date d'inscription : 16/04/2016
Nombre de messages : 61

Revenir en haut Aller en bas

récit terminé Re: Armada [L'Appel du vide]

Message  C. Kean le Mer 11 Jan 2017 - 12:58

Dude, on attend toujours :tongue:
avatar

C. Kean
◆ Admin théinophile ◆
◆ Admin théinophile ◆

Singe Cancer

Emploi/loisirs : Etudie la psychologie à mains nues ; prostitue mots, romans, nouvelles (sacré bordel)
Date d'inscription : 27/12/2010
Nombre de messages : 3232
Avatar © : Clément Louis

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum