Accord du participe passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accord du participe passé

Message  Tlina le Lun 31 Aoû 2009 - 13:16

Vous mettez toujours un -s où il ne faut pas, vous vous cassez la tête dès qu'il faut écrire un verbe au passé composé, votre prof menace de vous enfermer dans un placard au cas où la faute-d'orthographite serait contagieuse ? Heureusement, voici le magnifique post de Tlina sur l'accord du participe passé.

Petite précision : je vais utiliser beaucoup de jargon technique alors allez voir :
Natures et fonctions, de Kitsune.
Nature des mots.


POUR SAVOIR ACCORDER UN PARTICIPE PASSE, IL FAUT D'ABORD REGARDER L'AUXILIAIRE.


1°) Si c'est le verbe être.


Le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le SUJET.


C'est-à-dire que :
- si le sujet du verbe est masculin singulier, rien ne change :
Thomas est allé à Lisbonne.
- s'il est féminin singulier, il prend un -e.
Julie est alléE à Lisbonne.
- s'il est masculin pluriel, il prend un -s.
Thomas et Julie sont alléS à Lisbonne.
- s'il est féminin pluriel, il prend un -e et un -s.
Sandra et Julie sont alléES à Lisbonne.


2°) Si c'est le verbe avoir :

Le participe passé ne s'accorde pas avec le sujet.

Thomas a mangé de la choucroute. Thomas et Farid ont mangé de la choucroute.

En revanche, le participe passé peut s'accorder en genre et en nombre avec le COD si et seulement si celui-ci est placé AVANT l'auxiliaire.

C'est-à-dire que :

- si le COD (en orange) est après l'auxiliaire, rien ne change.
Thomas a mangé de la choucroute.

- si le COD est un pronom personnel (le, la, les, l') placé avant l'auxiliaire,
- ou si c'est le pronom relatif que dans une proposition subordonnée relative (donc forcément avant l'auxiliaire) :

=> s'il renvoie à un nom masculin singulier, rien ne change.
Il n'y a plus de pain, Thomas l'a mangé.
Le pain que Thomas a mangé était sur la table.
=> si c'est un masculin pluriel, le participe passé prend un -s.
Il n'y a plus de pains au lait, Thomas les a mangéS.
Les pains au lait que Thomas a mangéS étaient sur la table.
=> si c'est un féminin singulier, le participe passé prend un -e :
Il n'y a plus de choucroute, Thomas l'a mangéE.
La choucroute que Thomas a mangéE était sur la table.
=> si c'est un féminin pluriel, il prend un -e et un -s :
Il n'y a plus de profiteroles, Thomas les a mangéES.
Les profiteroles que Thomas a mangéES étaient sur la table.

Attention ! Si le verbe au passé composé est suivi d'un verbe à l'infinitif, si l'auxiliaire est le verbe avoir et si le COD est avant le verbe, VERIFIER QUE LE COD EST CELUI DU VERBE CONJUGUE ET NON CELUI DE L'INFINITIF !! Si c'est celui de l'infinitif, NE PAS ACCORDER.
Exemple : Il a laissé brûler les brioches. Les brioches (COD de brûler) qu'il a laissé (pas d'accord) brûler sont à la poubelle.

Attention n°2 ! Ne confondez pas le COD, un complément d'objet direct, sans préposition, avec le COI, un complément d'objet indirect, AVEC préposition.
Exemple : J'ai donné des livres à Fanny et Aïcha.
Un livre => COD
à Fanny et Aïcha => COI
Là, comme ça, ça ne pose pas de problème, mais si vous remplacez ces groupes par des pronoms, ça donnera :
Je leur ai donné des livres.
leur => COI : le participe passé ne s'accorde pas.
Je les ai donnés à Fanny et Aïcha.
les => COD : le participe passé s'accorde avec le pronom, au masculin pluriel.
Je les leur ai donnés.
leur => COI, mais les => COD : le participe passé s'accorde au masculin pluriel.


Dernière édition par tlina le Sam 3 Juil 2010 - 11:33, édité 2 fois
avatar

Tlina
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord du participe passé

Message  Invité le Lun 31 Aoû 2009 - 13:22

Un cas particulier : les verbes pronominaux au passé composé



Le verbe pronominal c'est un verbe dont le sujet est aussi celui qui subit l'action. Exemple : Je me lave, tu te laves, il se lave...
On le reconnaît au pronom "me" te" "se" "nous" "vous" et "se" qui se trouvent juste à côté du verbe => je ME lave.

Le problème, c'est quand on met ces verbes au passé composé. Parce que ça peut aussi bien faire "elle s'est lavée" que "elle s'est posé des questions" (avec absence flagrante d'accord). En fait, même si l'auxiliaire de ces verbes est apparemment le verbe être, il faut suivre la règle de l'auxiliaire avoir.

La question à se poser c'est donc : est-ce que le pronom me te se etc est le COD ou non du verbe ?

Dans elle s'est lavée, oui, car elle a lavé elle-même ;
Dans elle s'est posé des questions, non, car elle a posé à elle-même des questions.

Vous avez trouvé le truc ?

Mais oui, il suffit de remplacer le verbe pronominal par le verbe actif correspondant, qui a un auxiliaire avoir, et voir en quoi se transforme le pronom. Par exemple : je m'arrête => j'arrête moi-même ; je me demande => je demande à moi-même.

Donc, pour le passé composé, si le pronom devient un truc du genre "moi-même, toi-même" etc, SANS PREPOSITION, c'est un COD, il faut donc accorder le participe passé avec le pronom. S'il devient quelque chose comme "à moi-même" ou "de moi-même", AVEC PREPOSITION, il ne faut pas accorder.
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord du participe passé

Message  Invité le Dim 22 Sep 2013 - 12:04

Je pense que c'est le bon poste mais je ne sais pas si je peux me permettre de le compléter… dans le doute je met ces quelques règles supplémentaires relatives à l'accord des participes passés :



Participe passé avec le verbe AVOIR



Comme expliqué dans la publication précédente, le participe passé utilisé avec le verbe avoir s'accorde en genre et en nombre avec le COD si celui-ci est placé avant le verbe. Attention ! Si le COD est le pronom en, il n'y a pas d'accord !
Ex. : Des manuscrits, cette éditrice en a souvent rejeté.

Quand le participe passé est employé avec l'auxiliaire avoir, si celui-ci est suivi d'un infinitif, alors le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le sujet de l'infinitif, à l'unique condition que ce denier soit placé avant le participe.
Ex. : Les jeunes femmes que j'ai aperçues courir après ce grand homme.
Fait et laissé, s'ils sont suivis d'un infinitif, restent invariables.
Ex. : La fille que j'ai laissé dans la forêt.
Ex. : La maison que j'ai fait détruire.


Participe passé des VERBES IMPERSONNELS



Quand les verbes impersonnels deviennent des participes passés, ils demeurent invariables.
Ex. : L'automne dernier, il a peu plu.



Participe passé des verbes PRONOMINAUX et des PRONOMINAUX ACCIDENTELS



Les verbes (essentiellement) pronominaux au participe passé, la règle a été énoncée plus haut.
Ex. : Elles se sont enfuies sous la menace de l'homme. (Ici le verbe est s'enfuir, et il n'existe pas de verbe enfuir).
Seulement, il se peu que le participe passé d'un verbe soit accidentellement pronominal. En ce cas, il s'accorde en genre et en nombre avec le COD s'il est placé avant le verbe.
Ex. : Elle s'est lavée les mains avec du savon. (le verbe existant est laver, se laver est un verbe pronominal accidentel).
Ex. : Elles se sont retrouvées à minuit devant le café des amants. (le verbe est retrouver, ici accidentellement pronominal : se retrouver).
Ex. de verbes pronominaux accidentels : lever (je lève ma main, mais je me lève), endormir (j'endors mon enfant, mais je m'endors), enchanter (j'enchante le public, mais je m'enchante de tant de beautés), etc.
Attention ! Les participes passés des verves se plaire, se complaire, se rire de, se jouer de, se rendre compte de, sont toujours invariable !
Ex. : La reine s'est rendu compte de son erreur stratégique.
Ex. : Les comtesses se sont joué des bonnes mœurs.

En espérant que ces quelques éclaircissements vous seront d'une quelconque aide.
avatar

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord du participe passé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum